thumbnail Bonjour,

L'Olympique de Marseille accueille le Borussia Mönchengladbach, jeudi, en Ligue Europa. Les Phocéens doivent l'emporter pour éclaircir leur avenir européen.

En proie au doute, l'Olympique de Marseille a su se relever sur le plan national. Le succès des Olympiens à Ajaccio (0-2), dimanche dernier, a en effet permis aux hommes d'Elie Baup de briser leur spirale négative. Reste désormais à reproduire ce schéma sur la scène européenne. Le contexte est différent, l'adversaire également. Mais tout autre résultat qu'une victoire face à la formation du Borussia Mönchengladbach pourrait compliquer les chances de qualification.

M'Gladbach se méfie

Iol ne faudra toutefois pas compter sur une manque d'implication de son adversaire après la victoire des Allemands dans la première manche (2-0). La vigilance est en effet le mot d'ordre dans les rangs de M'Gladbach, comme l'expliquait le défenseur Alvaro Dominguez sur le site officiel du club. "Ce sera un match difficile. Marseille joue très bien dans son championnat. Et ils ont également l'expérience d'une grande compétition comme la Ligue des champions. Ils possèdent des joueurs de grande classe. C'est une équipe solide. Ils l'ont d'ailleurs montré au Borussia-Park. Nous avons gagné grâce au soutien de nos fans. Maintenant, peu importe la force de notre adversaire, nous devons rester bien concentrés sur ce match."

Les coéquipiers de Mathieu Valbuena doivent donc s'attendre à un vrai rapport de force. Mais l'OM a les moyens de prendre sa revanche. Le club phocéen a retrouvé quelques certitudes, s'ajoutant à des surprises inopinées, comme la très bonne prestation du défenseur Lucas Mendes. "Je tiens à féliciter Lucas pour sa prestation. C'est un bon joueur, un mec intelligent, assez concentré et à l'écoute. On a bien communiqué car il comprend bien le français", a notamment souligné Nicolas Nkoulou, son partenaire de charnière en Corse, au sujet de la recrue estivale, pendant qu'Elie Baup confirmait que l'intéressé avait "fait de très bonnes choses". Enfin, cette rencontre est également l'occasion idéale pour Loïc Rémy d'accumuler du temps de jeu et de retrouver ses sensations. L'ancien Niçois, en quête de confiance, pourrait en profiter pour retrouver le chemin des filets, comme il l'avait fait face à Limassol, mais dans une rencontre d'une faible intensité. Les enjeux sont donc multiples, même si l'OM devra indéniablement laisser des forces dans ses joutes européennes. Et comptablement, l'objectif sera tout aussi important, car les Phocéens ont besoin de deux succès sur les trois dernières rencontres pour être sûr de passer. Et après Mönchengladbach, c'est Fenerbahçe, leader de ce groupe C, qui se présentera au Vélodrome...

Relatifs