thumbnail Bonjour,

LdC - Barça - Bayern, la revue de presse

La presse allemande s'est enflammée après la démonstration bavaroise au Camp mercredi soir. Goal.com vous propose une revue de presse de cette rencontre.

La presse allemande a salué comme il se doit la brillante qualification du Bayern Munich en finale de la Ligue des champions aux dépens du Barça. Les journaux espagnols, eux, sont abattus.

"Nous sommes la Ligue des Champions !"

Patriotisme oblige, le journal allemand Bild barre sa Une d’un « Finale Allemande », aux couleurs du drapeau national. Le quotidien revient bien évidemment sur le large succès des coéquipiers d’Arjen Robben mais n’oublie pas de se projeter vers Wembley et la prochaine finale de la Coupe aux grandes oreilles en se posant une question : quel est le meilleur entraineur entre le technicien du Borussia Dortmund Jürgen Klopp et le maître à jouer bavarois, Jupp Heynckes ? "Traumfinale" (Finale de rêve), clamait de son côté Kicker. Les qualificatifs ne manquent pas pour souligner la performance des coéquipiers de Franck Ribéry, qui ont infligé un (7-0) aux Catalans sur l'ensemble des deux matchs.

"Sans Dieu, il n’y a pas eu de miracle"

Du côte de l'Espagne, c'est évidemment la soupe à la grimace. Les journaux catalans font grise mine, à l’image d’El Mundo Deportivo ou de Sport qui titre en Une : « Sans Dieu, il n’y a pas eu de miracle », avec une photo de Lionel Messi, assis sur le banc du Camp Nou. "La pire déroute de l'histoire du Barça" lance de son côté AS. On ne reconnaît plus l’équipe qui avait fait les grandes heures de la Catalogne. "Qué queda del Pep Team ?" (Que reste t-il de l’équipe de Pep ?) affirme Marca. Marca n’oublie pas d’aborder le cas épineux du mercato du Real Madrid. Selon le journal, Gareth Bale est la priorité des Merengues, qui ciblent également Marco Verratti, Gündogan ou encore le français Kondogbia pour renforcer son milieu de terrain.

"Parlez-vous allemand ?"

Enfin en France, L'Equipe titre "Sprechen Sie Deutsch ?" pour mettre en relief la domination sans partage des Allemands sur le continent européen.

Relatifs