thumbnail Bonjour,

Absent du onze titulaire du Barça ce mercredi soir contre le Bayern Munich, Lionel Messi ne « se sentait pas bien ». A-t-il refusé de jouer ?

Il a passé la soirée sur le banc, emmitouflé dans une doudoune au sein de laquelle il a progressivement disparu. Disparus aussi ses ongles, qu’il a rongé méthodiquement à mesure que les minutes s’égrenaient et que les buts bavarois s’enfilaient. Mais Messi était-t-il vraiment blessé face au Bayern ? Sa blessure a-t-elle été incapacitante au point où il ne pouvait pas jouer ? Ou a-t-il simplement fui ses responsabilités devant une cause perdue ?

Vraiment blessé ?

« Il a joué samedi à Bilbao, il se sentait mieux, il n'avait pas de mauvaises sensations, a expliqué le technicien espagnol en conférence de presse. Mardi, il s'est entraîné et il ne se sentait pas bien. Il a pensé qu'il ne pourrait pas aider l'équipe. Il ne pouvait pas être explosif. On a décidé qu'on verrait aujourd'hui. On a parlé, avec le médecin aussi. Et on a décidé ensemble. Il ne se sentait pas bien. Il était sur le banc au cas où il aurait pu aider l'équipe mais ça n'a pas été le cas », a expliqué son entraineur Tito Vilanova, qui est loin d‘apporter la lumière sur cette affaire.



En effet, le quadruple Ballon d'Or avait joué 30 minutes à Bilbao samedi en Championnat et avait même marqué un superbe but. De quoi laisser espérer que sa blessure à la cuisse contractée en quart de finale aller face à Paris était définitivement derrière lui. Le score encore vierge à la mi-temps puis l'ouverture du score de Robben (48e) rendait inutile l'entrée de Lionel Messi. Le timing, en tous cas, est parlant. Une incorporation du virtuoseà la pause aurait pu, peut-être, changer les choses. Son absence a eu l’effet inverse : galvaniser les troupes adverses.



A la fin de la rencontre, Javi Martinez, le milieu basque du Bayern, l’a effectivement reconnu devant les médias. « On s’attendait à ce qu’il joue, cela nous a surpris. Il faut admettre que son absence nous rendu encore plus forts. Il est normal que quand le meilleur joueur du monde, qui peut changer à lui seul un le destin d’une rencontre, ne joue pas, cela offre un surplus de sérénité. » Alors que le brouillard de guerre retombe, il apparait que Messi a peut-être empêché le Barça de faire comme le Real, un baroud d’honneur, juste pour éviter de s'associer à la défaite. Et la Remontada du Barça que l'on annonçait légendaire, n'a peut-être pas eu lieu parceque son meilleur n'y croyait pas.

Relatifs

From the web