thumbnail Bonjour,

José Mourinho a abordé la seconde manche contre Dortmund avec détermination. Le technicien portugais a également mis les choses au clair sur son avenir.

Une semaine après la déroute subie à Dortmund (4-1), José Mourinho avait plusieurs messages à faire passer avant d'aborder la seconde manche. Le Special One n'a pas relativisé l'importance de l'évènement, tout en répondant aux nombreuses rumeurs de départ dont il fait l'objet. Du Mourinho dans le texte, tanchant et sans concession. Extraits.

"Mon avenir n'est pas dans mon esprit"

Comme à son habitude, le coach des Merengue comptent bien utiliser le ressort psychologique pour aider ses hommes à renverser la montagne allemande. "Je n'ai pas préparé de vidéo pour mes joueurs. Le meilleur moyen de motivation est d'obtenir des résultats", a t-il lancé d'emblée, comme pour occulter le rapport de force tactique.

Le onze de départ ? Mourinho s'est montré rassurant concernant Cristiano Ronaldo. Sans en rajouter. "Il n'y a pas besoin de parler du onze de départ. Vous savez tous que Ronaldo est prêt à jouer, Arbeloa et Marcelo, non.", a t-il poursuivi. "C'est seulement du football pour moi. Nous avons perdu 4-1 et nous avons maintenant 90 minutes pour vaincre. Notre objectif premier sera de gagner le match. Ensuite, nous allons penser à surmonter le résultat."


Mais le Special One a également évoqué son avenir, en ne se privant pas de répondre, à sa manière, à une rumeur parue dans Bild et indiquant qu'il aurait confié à Jürgen Klopp sa volonté de revenir à Chelsea. "Je n'ai jamais dit Klopp que j'allais à Chelsea", a t-il insisté. "Mon avenir ne dépend pas de ce qui arrive mardi. Sera-ce mon dernier match? Je me focalise unquement sur ce match contre Dortmund. C'est le match le plus important des 10 dernières années pour Madrid. En ce qui me concerne, mon avenir n'est pas dans mon esprit.", a t-il lancé, avant de rajouter.
"Dans presque toutes les équipes, quand vous gagnez, c'est un mérite général, mais quand vous perdez, c'est dû à l'entraîneur" Une chose est sûre, que les Madriènes réalise un exploit ou subissent une désillusion, José Mourinho a déjà préparé le terrain...

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue des Champions

Relatifs