thumbnail Bonjour,

José Mourinho, le coach du Real, est revenu sur la défaite concédée par ses joueurs (3-2) mardi, alors qu'ils menaient 1-0 à Galatasaray.

Coach, votre analyse ?

Jose Mourinho : Au moment du 3-1, les joueurs ont ressenti le danger, moi j'ai fermé quelques portes qui étaient ouvertes en faisant rentrer Albiol, parce que je n'avais pas d'autre milieu de terrain. Pour les dix dernières minutes on a pensé qu'il pourrait y avoir du danger, mais finalement ça c'est bien passé, on a récupéré le contrôle.

Quel est votre sentiment après ce match ?

Jose Mourinho : Mes joueurs ont fait une seconde mi-temps fantastique de coeur, de fierté, de tout, de tout ce que le football a de beau. Et même si on aurait pu faire mieux, surtout en deuxième mi-temps, je suis très fier des joueurs. Nous sommes qualifiés pour les demi-finales. Je sais que remporter les quarts de finale et arriver en demies n'est pas le but du Real Madrid, mais c'est vrai qu'on l'a fait trois fois consécutives et pour cela je suis content des joueurs.

Vos joueurs ont-ils été affectés par l'ambiance au sein du stade ?

Jose Mourinho : J'aimerais bien jouer chaque match dans ce stade car tout le monde veut jouer dans une telle ambiance, c'est une ambiance parfaite pour jouer au football. Je ne crois pas que les joueurs du Real ont été affectés par l'ambiance, ce sont plutôt les joueurs de Galatasaray qui ont été affectés.

Entre PSG et Barcelone, qui voulez vous voir en demi-finale?

Jose Mourinho : J'ai des amis à Paris, je n'ai pas d'ami à Barcelone.

Relatifs

From the web