thumbnail Bonjour,

LdC, Real - Mourinho beau joueur

José Mourinho a reconnu la supériorité de Manchester United après la qualification du Real à Old Trafford (1-2, 1-1 à l'aller).

Entre l'admiration sans bornes qu'il voue à Sir Alex Ferguson et le scénario bien particulier d'une rencontre que Manchester United n'aurait peut-être pas dû perdre, José Mourinho s'est présenté en conférence de presse en faisant profil bas, comme rarement. Le technicien portugais a souligné l'énorme prestation des Red Devils, tout en savourant une qualification qui lui permet de poursuivre sa route dans la compétition. Le grand objectif de cette saison.

"La meilleure équipe a perdu"

Il suffit d'énumérer l'expulsion très sévère de Nani, véritable tournant de ce match intense alors que les Anglais menaient au score, et les nombreux arrêts de Diego Lopez, pour rappeler la physionomie de la rencontre. Le Special One, lucide, ne l'a pas nié. "J'essaie d'être honnête et à mon avis, la meilleure équipe a perdu. Mais ce sont des choses qui arrivent. Nous avons très bien joué pendant dix minutes. Ils n'ont pas trouvé la réponse à cela à dix. Je connais Old Trafford et je savais que la fin du match allait être difficile. J'ai été déçu que nous ne puissions pas contrôler le ballon en fin de match, mais notre gardien Diego Lopez nous a tirés d'affaire. Il y a eu un contact assez fort entre Arbeloa et Nani. L'arbitre a décidé de donner un rouge. Il aurait peut-être pu donner un jaune.", a t-il expliqué en conférence de presse, dans des propos relayés par France Football.

Le technicien portugais a même été jusqu'à évoquer un souvenir de Clasico pour comparer ce scénario. "Alex Ferguson est aussi dégoûté que moi il y a deux ans lorsque Pepe se fait expulser contre le Barça. (...) A ce niveau d'équilibre, un joueur de moins pendant longtemps change beaucoup de choses. Manchester a très bien joué en défense. Ils étaient bien organisés et nous ont posé beaucoup de problèmes.", a t-il reconnu. Enfin, Mourinho a rendu hommage à Luka Modric, auteur d'une grosse prestation et grand artisan de ce renversement de situation. "Modric a changé la direction du match. Il a remonté le ballon plus vite et plus verticalement. J'ai toujours été convaincu qu'il était un grand joueur." L'occasion d'un élan de fair-play était belle pour le Special One. Il ne l'a pas manqué.

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web