thumbnail Bonjour,

Comme lors des deux dernières saisons, le Milan AC et le FC Barcelone se retrouvent en Ligue des Champions.

Barcelone et Milan AC croiseront s’affronteront mercredi  en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Et depuis une victoire milanaise en 2004, les Blaugrana n’ont plus perdu à San Siro face au Milan.

Ce désormais Classico européen concentrera toute l’attention du monde du foot ce mercredi soir, et il y a de quoi. Ces deux clubs réunis pèsent 11 Ligues des champions (respectivement 7 et 4), six Coupes des coupes (2/4), trois Coupes de l'UEFA (0/3) et 39 titres de champions nationaux (18/21). Adriano blessé aux ischios jambier et David Villa qui souffrent d’un malaise au rein ne participeront malheureusement pas à cette fête. Il en est de même pour l’entraineur des catalans Tito Villanova qui sera remplacé par Jordi Roura, son assistant. Le successeur de Pep Guardiola est actuellement aux États unis, en train de se faire soigner un cancer de la glande salivaire. Ce n’est pourtant pas ce qui va réduire les chances de victoire des Blaugrana contre les Milanais mercredi. Les catalans pourront compter sur un Lionel Messi impressionnant depuis le début de saison. L’argentin à lui seul, a inscrit 37 buts en seulement 24 journées. Il bat toute l’attaque des Rossoneri. El Shaarawy est à 15 buts et Pazzini à 10. Bojan, l’ancien catalan n’est qu’à trois buts cette saison. Avec 12 points d’avance sur l’Atletico Madrid 2e de la Liga et 16 points sur le Real Madrid, les catalans peuvent de fait se consacrer totalement à la Ligue des Champions.

 Le Milan doit enrayer une mauvaise série

Une position assez confortable que les Blaugrana serait susceptible de tomber dans le piège de l’excès de confiance. Le défenseur espagnol Gerard Piqué en venait même à juger capable de rééditer le triplé (Liga, Coupe du Roi, C1) de 2009. C’est sans compter sur une équipe milanaise revancharde. Depuis la saison 2006-2007, Milan a toujours passé les poules mais n’a jamais fait mieux que les quarts de finale. Ils ont été éliminés durant trois saison successives en 8e de finale et l’année passée en quart de finale par le Barça. Les Rossoneri ont également des arguments à faire prévaloir. A part à Gênes (0-0) et à Rome où ils ont été défaits 4 à 2, les Milanais restent sur sept victoires en championnat. Dans cette compétition européenne, le billet pour ces huitièmes de finale avait été acquis avant la dernière journée de poule. L’effectif n’est plus sous la pression du début de saison. Les attaquants Rossoneri (sans Balotelli qui a déjà joué la C1 avec mAnchester City) essayeront de faire la différence mercredi, car la qualification se jouera à domicile. Deux buts d’écart seront justes pour espérer se qualifier et un seul encaissé serait quasiment considéré comme une élimination. Les Milanais savent que leurs rivaux turinois ont démoli la semaine passée le Celtic Glasgow (3-0). Le Celtic étant l’une des rares équipe à avoir fait subir au Barça, une de ses trois seules défaites de la saison. De quoi les motiver. En plus d’un marquage particulier sur Messi, le trio El Shaarawy, Pazzini, M'Baye Niang ou Boateng devraient être les principales armes dont Allegri va se servir pour conjurer le sort.

Relatifs