thumbnail Bonjour,

Au terme d'un match fou et grâce à un Drogba impérial, Chelsea a remporté la Ligue des Champions lors de l'épreuve des tirs au but. Le Bayern Munich ne l'a pas démérité.

Moment foot de l’année
Par : Joseph Ebequoi
Lauréat : Chelsea FC
Date : Le 19 mai 2012
Lieu : Munich (Allemagne)
Description : Après un parcours rocambolesque, pétri d’embuches et de combativités, les Blues se sont imposés aux tirs au but lors de la finale de la Ligue des Champions face au Bayern Munich (3 – 4 t.a.b)


Le football est un spectacle qui peut être ennuyant, moyen ou orgasmique. Le parcours des hommes de Roberto Di Matteo était au-dessus de tout cela. Lors du mercato estival de 2011, Roman Abramovitch s’acquérait André Villas-Boas alors jeune entraineur portugais qui venait de remporter la Ligue Europa avec le FC Porto. A la fin de la saison, on se souvient d’un seul  nom du côté de Stamford Bridge, celui de Roberto Di Matteo, l’enfant de la maison. Ancien joueur des Blues, le technicien italien pris en main une formation londonienne en lambeaux après une kyrielle d’expériences ratées du professeur Boas. 

Après la 4e défaite de la saison (1-2) face à Liverpool, à domicile, la forteresse' d’antan bâtit par le Special One n’est plus ce qu’elle était. Après six mois de gestations, six mois de changements tactiques, six mois de guerre des clans dans le vestiaire couleur bleu, André Villas-Boas est limogé au lendemain d'une septième défaite en championnat. Place à l’ancienne gloire du club et adjoint d’AVB, nommé par intérim jusqu’à la fin de la saison. Une habitude chez les Blues ! Sur les trois premières rencontres disputées à la tête de Chelsea, il récolte une victoire en FA Cup contre Birmingham (0-2), une victoire en championnat contre Stoke City (1-0) et une superbe victoire en Ligue des Champions face à Naples (4-1) grâce notamment à un héroïque Didier Drogba. Ce résultat qualifiait le club pour les 1/4 de finale de la compétition et annonçait la renaissance des Blues et de ses cadres, l’axe Te-Lam-Gba (Terry-Lampard-Drogba).



" Didier Drogba…la la la la la la la la "


Après un huitième de finale mal embarqué contre Naples, Didier Drogba a porté son équipe lors du match retour en s’imposait en prolongation grâce à l’autre "Serbe d’Acier", Branislav Ivanovic. Les Blues ont battu une vaillante équipe napolitaine. En 1/4 de finale, Chelsea affrontait Benfica et l'emporta à l'extérieur 0-1 sur un but de Salomon Kalou. Même son de cloche au retour, chez eux, Chelsea s'imposa sur le score de 2-1 grâce à Lampard et Meireles en toute fin de match. Chelsea passera l’étape suivante et voyait se dresser devant elle l’orgre Catalan. La demi-finale contre le FC Barcelone fut mythique. Didier Drogba fut mythique. Les Blues l'emportaient à la maison 1-0 sur un but de son buteur ivoirien. Au retour, les hommes de Pep, plus entreprenants, menaient 1-0 puis 2-0 à 10 contre 11 peu avant la mi-temps. Dans les arrêts de jeu du premier acte, Ramires nous gratifiait d’un lob magique, après une passe lumineuse de Frank Lampard.  Personne ne voyait les joueurs de Di Matteo surnommé « La Fouine » se qualifier mais ils y parviendront. Comme tout un symbole Fernando Torres dans le temps additionnel, en difficulté depuis son arrivée à Londres scellait la place en finale contre le Bayern Munich à Munich.

Le samedi 19 mai 2012, dans un match ahanant, le football se transformait en "Gladiator" (le film avec Russel Crowe) pour les 7 à 77 ans. Les Blues furent menés à sept minutes du terme de la rencontre après un but de Thomas Muller. Six minutes plus tard, Didier Drogba flamboyant tout le long de cette compétition, avait fait de cette rencontre une affaire personnelle. L’attaquant des Eléphants disait en conférence d’après match qu’après le but de Thomas Muller, il était abattu et Juan Mata lui a dit : « You must believe ». Et oui c’est là que le foot devient un film américain avec un happy end à la fois dramatique et féérique. A la 88ème minute, sur le premier corner des londoniens tiré par Mata, Drogba inscrivait son sixième but de la compétition (1-1). Lors des prolongations, Petr Cech arrêta un penalty de Robben (concédé par Didier Drogba). L'attaquant ivoirien qui avait déjà provoqué un pénalty en demi-finale face au FC Barcelone (Lionel Messi avait trouvé le poteau) était partout dans ce match. Didier Drogba et Chelsea remportaient enfin leur première Ligue des champions chez les munichois à l'Allianz Arena face au Bayern Munich de Ribéry aux tirs au but (3-4 t.a.b).L'arrivée de Di Matteo en cours de saison, la résistance des trentenaires, les tacles de Cahill, la combativité d’Ivanovic, l’imperméabilité de Petr Cech, la fraicheur de Ramires Mata ou Kalou et la volonté de Didier ont permis d'ouvrir une nouvelle page dans l'histoire de Chelsea.

Hommage au Bayern qui aura manqué de chance ce coup-ci car le talent y était. Mais deux finales en trois ans c’est de bon augure pour les jeunes allemands. On les reverra bientôt sans aucun doute.


Relatifs

From the web