thumbnail Bonjour,

Trois ans et demi après l’avoir quitté, Cristiano Ronaldo va avoir l’immense privilège de retrouver Old Trafford, mais en tant qu’adversaire cette fois-ci.

ANALYSE
Par Kris Voakes et Ben Hayward

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions s’est déroulé ce jeudi et il a engendré, autre autres, une remarquable affiche : Real MadridManchester United. Un duel entre deux grands cadors européens qui va permettre à Cristiano Ronaldo de faire son come-back dans un stade où il a connu ses premières grandes européennes, en l’occurrence Old Trafford. Sir Alex Ferguson en avait parlé et beaucoup de supporters mancuniens en rêvaient et aujourd’hui c’est fait.

Un duel entre MU et Real laisse présager un face à face entre Fergie et celui qui est pressenti pour le remplacer à son poste dans le futur, en la personne de José Mourinho, mais, avant tout, c’est donc le retour de Ronaldo dans le Nord d’Angleterre qui caractérise cette confrontation.  Celui qui a passé six ans chez les Diables Rouges, en signant au passage la bagatelle de 169 réalisations, va donc pouvoir revoir ses anciens coéquipiers et aussi cet entraineur qu’il respecte tant. Un respect mutuel puisque le technicien écossais voue une grande admiration envers la star lusitanienne, qu’il juge à la hauteur du Barcelonais Lionel Messi.



Au-delà de cette excitante réunion, ce choc entre deux équipes qui comptent douze Ligue des Champions à deux, fait réveiller le souvenir du match qui les a opposés au début du millénaire et qu’avait éclaboussé par son talent un certain Fernando Redondo. L’ex international argentin a su briller face à Man United, tout comme un certain David Beckham l’avait fait face aux Los Blancos. Le duo a marqué de son empreinte ce face à face continental, et c’est exactement ce que va essayer de faire Cristiano Ronaldo en février et mars prochains.

Outre l’opposition entre Mancuniens et Merengue, ces huitièmes de finale seront marqués par un énième duel entre le Barça et le Milan AC. Ca sera la  cinquième et sixième fois que ces deux formations vont avoir à croiser le fer en 18 mois et cela signifie qu’encore une fois, l’une d’elles va devoir quitter la compétition prématurément. Milan ne part pas favori de cette rencontre face aux géants catalans, mais, connaissant leur mentalité de gagnants et leur expérience, les Rossonerri paraissent capables de signer un bon coup.

D’autres empoignades intéressantes seront au programme de ce 1er tour à élimination directe. Pour avoir fait chuter le Barça, le Celtic s’est vu récompenser par une grande soirée à venir, vu que les Ecossais défieront la Juve. Le match Arsenal – Bayern vaudra également le détour, tandis que le PSG a été plutôt épargné par le mauvais sort puisqu’il se mesurera à Valence. Le FC Schalke est encore mieux loti avec sa rencontre à venir contre les Turques de Galatasaray, alors que la confrontation mettant aux prises le Borussia Dortmund à Shakhtar parait des plus équilibrées.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue des Champions

Relatifs