thumbnail Bonjour,

Découvrez l’ensemble des qualifiés ainsi que les prestations des Français lors de la soirée de mercredi de la Ligue des champions, la dernière de la phase de poules.

La Juventus, le Celtic Glasgow et Galatasaray ont été mercredi 5 décembre les trois derniers clubs à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort aura lieu le jeudi 20 décembre à Nyon, en Suisse. Le PSG (Groupe A), Schalke (Groupe B), Malaga (Groupe C), Dortmund  (Groupe D), la Juve (Groupe E), le Bayern (Groupe  F), Barcelone (Groupe G) et Manchester United (Groupe H) ont terminé à la première place de leur groupe. Ils auront ainsi le droit de disputer à domicile le match retour lors du tour suivant contre le deuxième d'un groupe qu'il n'aura pas rencontré en qualification et appartenant à une fédération différente.

La Juve reine de son groupe, le Bayern se venge

En revanche, Porto, Arsenal,  Milan, le Real Madrid, le Shakhtar,  Valence, le Celtic et Galatasaray, deuxièmes de leur groupes respectifs, joueront le retour à l'extérieur. Neuf pays seront représentés en huitièmes de finale. L'Espagne championne du monde et d'Europe arrive en tête avec quatre clubs devant l'Allemagne (3). A noter enfin que l'Angleterre a perdu son champion national (Manchester City) et le champion d'Europe sortant (Chelsea). Découvrons les enseignements de la soirée de mercredi.
Le Bayern Munich, avec une équipe B, a pris une nette revanche sur le BATE Borisov (4-1) pour s'assurer la première place du groupe F.  Billet des 8es en poche, le Bayern, réduit à dix dès la 50e minute, a lavé l'affront de la défaite (3-1) concédée à Minsk, face à un adversaire assuré de poursuivre l'aventure en Europa League après s'être adjugé son 9e titre national. Le finaliste 2012 est le troisième club allemand à terminer en leader le premier tour après Dortmund et Schalke la veille.



Benfica a réussi à accrocher un FC Barcelone (0-0) déjà qualifié pour les 8es de finale et alignant une équipe B, mais est éliminé, le Celtic s'étant imposé contre le Spartak Moscou (2-1). Le match a été marqué par la sortie sur blessure de Messi à la 85e, l'Argentin étant visiblement touché au genou gauche après un choc avec le gardien visiteur Artur. L'attaquant, qui était entré à l'heure de jeu avec pour but de dépasser le record de 85 buts marqués en une année par Gerd Müller, aura donc vu son match prendre un tout autre tour en sortant sur une civière. 

Coté Bleus…

Chelsea a signé une triste première en quittant la compétition dès la phase de poule, ce qui n'était jamais arrivé à un tenant du titre, malgré une victoire aussi large qu'inutile, 6 à 1, sur le petit poucet Nordsjaelland. Tout se jouait en Ukraine, où Donetsk devait battre la Juventus pour permettre aux "Blues" de passer in extremis à la place des Italiens, mais le coup de pouce de l'Est n'est pas venu, en dépit des "Come on Shakhtar" entendus dans les tribunes de Stamford Bridge. Les joueurs de Chelsea ont fait sérieusement leur travail en écrasant leur dernier adversaire, mais le mal avait été fait depuis longtemps lors des défaites à Donetsk et à Turin.

Mavuba était le seul Bleu de Lille titularisé contre Valence (0-1) et il a souffert comme l'ensemble du milieu nordiste face à l'équipe espagnole, tandis que son ancien coéquipier Adil Rami s'est offert un tour d'honneur. Dans le match Bayern Munich-BATE Borisov (4-1), Ribéry, ménagé comme cinq autres cadres puisque le club allemand était déjà qualifié, n'a fait son entrée qu'à la 72e minute, en remplacement de Schweinsteiger. Ribéry est resté dans l'ombre de son "double" du jour, Xherdan Shaqiri, meilleur Bavarois de la soirée avec une passe décisive et un but.

Relatifs