thumbnail Bonjour,

LdC - Montpellier n'y a pas cru

René Girard, l'entraîneur de Montpellier, a reconnu la supériorité d'Arsenal mercredi lors de la défaite de ses hommes à l'Emirates Stadium (2-0).

René Girard, l'entraîneur de Montpellier, a reconnu la supériorité d'Arsenal mercredi lors de la défaite de ses hommes à l'Emirates Stadium (2-0), pour le compte de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.

"On a manqué de constance"

Supérieur. Arsenal était tout simplement au dessus des hommes de René Girard. Malgré leur bonne volonté, ils n'ont rien pu faire pour arrêter les Gunners, désireux de décrocher leur billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Le MHSC avait pourtant proposé un visage intéressant en première période, réussissant même à faire déjouer Arsenal, qui ne parvenait pas à se créer d'occasion. Défensivement, les Champions de France, bien regroupés, ont tenu bon... l'espace d'une mi-temps. Comme souvent cette saison en Ligue des champions, ils n'ont pas tenu la distance et ont manqué de constance malgré cette entame prometteuse.

En seconde période, les hommes de René Girard ont en effet craqué. Il n'a fallu que cinq minutes  à Arsenal pour détruire la confiance héraultaise, grâce à Wilshere sur une remise de la tête de Giroud (1-0, 49e). Un peu plus de quinze minutes plus tard, Podolski a doublé la mise sur une superbe volée du pied gauche après un ballon piqué du même Giroud (2-0, 63e), double passeur décisif. Montpellier s'est donc logiquement incliné à l'Emirates Stadium et René Girard évoque la situation avec lucidité. "Sur les 90 minutes du match, on a manqué de constance. On a fait une bonne première mi-temps dans le jeu et dans l'agressivité même si on a manqué de poids offensif. Quand on a baissé de pied physiquement, ça a été difficile. Ce match était peut-être au-dessus de nos forces par rapport aux blessés que l'on a et aux cadres qui nous manquent. Mais je suis très fier de mes joueurs".

Montpellier, qui a signé sa quatrième défaite en cinq rencontres de Ligue des Champions (pour aucune victoire), tentera donc de sauver l'honneur lors de la réception de Schalke, pour le compte de la dernière journée. Le match ne sera pas évident puisque l'équipe allemande est première du groupe, avec 11 points, et compte bien ne faire aucun cadeau aux hommes d'Arsène Wenger. Mais le MHSC aura à coeur de terminer son parcours sur une jolie note. "Il nous reste un match à jouer (contre Schalke 04) et si on peut aider nos amis d'Arsenal, on le fera", confiait René Girard.

Relatifs

From the web