thumbnail Bonjour,

Malgré la déception liée à l’élimination de toutes compétitions européennes, Lille semblait satisfait d'avoir empoché ses premiers points lors de la victoire face au BATE Borisov.

Malgré la déception liée à l’élimination de toutes compétitions européennes, le LOSC semblait satisfait d'avoir empoché ses premiers points lors de la victoire face au BATE Borisov (0-2) mardi.

"L'entame raté nous a plombé la compétition"

Eliminé de la Ligue des Champions, Lille ne jouera pas non plus l'Europa League. Pour espérer être reverser dans l'autre compétition européenne, les hommes de Rudi Garcia avait besoin de marquer trois buts. Mais face au BATE Borisov, ils ont échoué de justesse. "Oui, mais on a montré un bon visage", confie Benoit Pedretti dans les colonnes de l'Equipe. C'était l'objectif en venant ici : prendre au moins un point. Trois, c'est parfait, même si on est éliminés. Pour espérer se qualifier pour la Ligue Europa, il aurait fallu en marquer trois. On a eu les opportunités, malheureusement".

Le LOSC, battu dans son Grand Stade par le BATE Borisov lors du match d'ouverture (3-1), ne pourra donc finir que 4e et dernier de sa poule, même en cas d'égalité de points avec le BATE au terme de la 6e et dernière journée, le 5 décembre contre Valence. "Comme l'an dernier... On a raté notre entame, ça nous a plombé la compétition. Le deuxième match, tu as des occases contre Valence, mais tu ne les mets pas, et tu t'en prends deux. Quand tu cours après les points, c'est compliqué", explique ainsi Pedretti. Exit l'élimination de toutes les compétitions européennes, ce succès fait néanmoins du bien au mental. Car lors des 4 premières journées, les Dogues n'ont pas remporté le moindre petit point. Ils ont enchaîné revers sur revers, jusqu'à la douloureuse humiliation en Allemagne, sur le terrain du Bayern Munich (6-1), qui avait sérieusement plomber le moral des troupes.

Mardi soir, un peu trop tard, le LOSC a ainsi prouvé qu'il était capable de gagner sur la scène européenne. Et pour la fierté, c'était capital. Pour rebondir en championnat également.  Après la déception de Munich, les hommes de Rudi Garcia étaient parvenus à prouver qu'ils avaient assez de force mentale pour relever la tête en championnat avec une courte et douloureuse victoire contre Brest (1-0). Succès qui n'a pas été confirmé sur la pelouse de Lorient le week-end dernier. 8e au classement, Lille devra donc impérativement au Vélodrome pour se rassurer, une fois encore. "La réponse à notre mauvais match à Lorient, ça sera dimanche soir à Marseille", conclu ainsi Pedretti.

Relatifs