thumbnail Bonjour,

Bientôt éliminés de la Ligue des Champions, les Montpelliérains pourraient bénéficier de cet allégement de calendrier pour se reprendre en Ligue 1.

Avec un point en quatre matches, Montpellier n'a plus rien à perdre dans la plus prestigieuse des compétitions, et plus grand chose à gagner. Une infime chance de se qualifier en Europa League, un peu d'expérience à engranger et encore deux matches de gala face à Arsenal et Schalke 04. Alors, sans le fardeau de la Ligue des Champions, la saison de Montpellier va-t-elle pouvoir finalement commencer?

Un lendemain de fête difficile

Après un sacre mérité, Montpellier a dû gérer la transition. De petit outsider de Ligue 1, les héraultais sont devenus les premiers représentants français en Ligue des Champions. Et autant dire que ce nouveau statut a été très difficile à digérer pour les hommes de René Girard. Comme de nombreux clubs avant eux, Montpellier à crouler sous la multiplication des matches. Avec une rencontre tout les trois jours, la fatigue physique se fait désormais ressentir. Et que dire des traces psychologique que laisse la Coupe aux grandes oreilles. Chaque match de Ligue 1 qui précède une soirée européenne est prise moins aux sérieux, les têtes étant déjà à mardi ou mercredi.



Si l'élimination de Montpellier en Ligue des Champions peut se comprendre, la quinzième place en championnat fait déjà plus jaser. Mais si jusqu'à maintenant la Champions League pouvait être un fardeau, ces deux derniers match pourrait relancer la saison montpelliéraine. En effet, la mal principal des héraultais lors des matches de Ligue 1 est un manque de confiance clair. Alors, en jouant sans pression, la sauce pourrait à nouveau reprendre, et si des victoires face à Arsenal ou Schalke n'apporterait plus grand chose sur le plan comptable, le moral des troupes pourrait être revigoré ce qui serait forcément profitable à long terme pour l'équipe de Louis Nicollin.

En plus d'un regain moral, la fin de poules signifierait plus de temps pour souffler. Retrouvez la forme physique pourrait largement aider les champions de France à remonter la pente. Car si dans le jeu, un regain se fait ressentir, il est sûr qu'avec 90 minutes dans les jambes à chaque matche, Cabella and Co pourrait partir dans une course folle et pourquoi pas tenter de rejouer la Ligue des Champions l'année prochaine, avec plus d'expérience dans les têtes.

Relatifs