thumbnail Bonjour,

Rudi Garcia, l’entraîneur du LOSC, semblait abattu après la correction infligée par le Bayern Munich (6-1) mercredi en Ligue des Champions.

Rudi Garcia, l’entraîneur du LOSC, semblait abattu après la correction infligée par le Bayern Munich (6-1) mercredi en Ligue des Champions.

Bonsoir Rudi, cette défaite fait mal...

Rudi Garcia : On n'est pas fier d'avoir pris une volée, même si c'était face à une équipe très forte.

Qu'est-ce qui a manqué à Lille ce soir ?

Rudi Garcia : On a failli dans tous les domaines. La première période fut un cauchemar, même s'il y a trois classes d'écart. On n'était pas au niveau et ça ne pardonne pas. On avait l'impression de voir des jeunes contre une équipe d'hommes.

Qu'aviez-vous demandé à vos joueurs avant ce match ?

Rudi Garcia : Je voulais de l'audace et du panache et le panache, il était du côté du Bayern. L'équipe na tout de même pas baissé les bras et a au moins sauvé l'honneur grâce au but de Kalou. Au moins, on a montré un visage un peu plus digne en seconde période. C’est malgré tout une lourde défaite qui fait mal.

Lille doit maintenant réagir...

Rudi Garcia : À nous de savoir vite digérer en gagnant contre Brest. Sur le plan athlétique, ce n’est pas un avantage d’enchaîner dès ce week-end, mais sur l’aspect psychologique si. Cloisonnons les compétitions. Il reste deux matchs européens pour montrer qu’on vaut mieux que ce qu’on a montré jusqu’à maintenant et revenons au championnat, là où nous sommes bien en ce moment.

Relatifs

From the web