thumbnail Bonjour,

Malgré des moyens colossaux et un public exceptionnel, le club de Gelsenkirchen peine à se défaire de l’étiquette d’une équipe toujours placée, mais jamais gagnante.

Que représente Schalke 04 dans le paysage du football européen. Si l’on se réfère exclusivement à son budget, au nombre de supporters qui garnissent à chaque fois la vétuste Veltins Arena ou encore les quelques grands noms qui ont fait les beaux jours du club, il ne serait pas exagéré d’affirmer qu’il fait partie des meilleures vitrines dont peu se targuer la Bundesliga. Mais si on jette un œil sur son musée, où aucun trophée européen ne figure et où les boucliers, symbolisant les titres nationaux remportés, datent des années 40 et 50, il y a lieu d’affirmer qu’il ne pèse pas grand-chose face à ses rivaux européens, voire même allemands. Une anomalie dont le club de Gelsenkirchen peinent énormément à se débarrasser, et ce malgré les multiples tentatives dans cette optique. Une anomalie que la rédaction de Goal.com a pris la peine d’étudier avec l’aide d’un correspondant allemand.



Pourquoi Schalke ne gagne pas des titres ?

Fondé en 1904, Schalke a connu des périodes de grâce par le passé. Toutefois, et comme cité plus haut, elle remonte d’avant ou juste après guerre (les championnats conquis l’ont été entre 1934 et 1958). Alors, certes, il y a eu récemment quelques coups d’éclats réalisés, comme la victoire en Coupe de l’Uefa en 1997 ou celle en Coupe d’Allemagne en 2011, mais ça reste assez maigre au vu de ce que Schalke dégage comme aura. Durant les 20 dernières années, les Die Knappen se sont surtout distingués par leurs échecs répétitifs dont la course au titre, et dont le plus marquant est survenu en 2001 lorsque l’équipe a laissé échapper le sacre à la dernière seconde de la dernière journée de la Bundesliga. Une désillusion que les nombreux fans de l’équipe n’arrivent d’ailleurs toujours pas à digérer.

Avis de Hassan Talib Haji (correspondant allemand)

« Pourquoi le club n’arrive pas à gagner ? C’est LA question, à laquelle personne n’arrive à répondre. Pourtant ; Schalke veut des titres, et le veut plus que n’importe quel autre club de la Bundesliga. D’ailleurs Outre-Rhin, tout le monde s’accorde à dire que Schalke en a cruellement besoin. Et ce n’est pas pour le prestige que le club en a besoin, mais simplement parce qu’il le mérite. Lors des 12 dernières années, cette équipe a terminé vice-championne à quatre reprises. Des titres perdus souvent in extremis et d’une façon dramatique, à cause des bêtises. La peur peut explique cela, et c’est ce qui fait que l’attente dure depuis 1958 ».



Quelle est l'équipe de Schalke qui a le plus flirté avec la gloire ?

La dernière fois que Schalke s’est mêlé à la course au titre en Allemagne c’était en 2010. La défaite est survenue à l’avant-dernière journée, au profit du Bayern de Munich. La déception des joueurs était grande, mais pas autant que certains de leurs devanciers. Avant cette désillusion, il y en a eu d’autres d’une plus grande ampleur et qui avait sonné le glas d’une très belle génération. Celle, par exemple, dirigée par Huub Stevens entre 1996 et 2002 avait fait naitre beaucoup d’espoirs dans la ville, mais des espoirs restés vains. C’est peut-être pour cela que le technicien néerlandais est revenu à la maison l’année dernière. Afin de finir le travail inachevé.

Avis de Hassan Talib Haji

« A cette question, beaucoup vous répondraient qu’il s’agit de l’équipe victorieuse de la Coupe de l’Uefa en 1996/1997, mais pour moi c’est plutôt celle de la saison 2000/2001. Parce qu’avec le Bayern de Munich, elle avait survolé le championnat national, et elle a aussi pris la mesure de l’équipe bavaroise. Ils avaient la meilleure défense et aussi les meilleurs attaquants. Mais ils ont malheureusement terminé deuxièmes sur le finish. Le scénario le plus dramatique de l’histoire de la Bundesliga". 


Pourquoi être optimiste pour la suite ?

A force d’essayer et de persévérer, Schalke 04 va bien finir par y arriver ? C’est, du moins, ce que l’on pourrait penser. Après tout, toute série qui se rallonge, se rapproche irrémédiablement de sa fin. Mais bon, dans le football, ce n’est en rien une garantie. Et au vu de l’entame de championnat réalisée par Huntelaar et consorts, avec déjà 7 points abandonnés en 6 matches disputés, il est compliqué d’entrevoir une fin prochaine de la période des vaches maigres, et ça l’est à plus forte raison sur la scène continentale. La place de demi-finaliste de la Ligue des Champions obtenue en 2011 s’apparente plus à un coup de chance qu’à autre chose.

Avis de Hassan Talib Haji

« Question difficile. Peut-être la base de l’équipe, construite par Felix Magath en 2010. Maintenant, cela fait deux ans que ses joueurs jouent ensemble. A présent, l’équipe a juste besoin de solidité. Peut-être va-t-elle l’acquérir cette saison, mais à l’instant T ça semble loin d’être le cas ».

A lire aussi :

Tout sur la Ligue des Champions

Relatifs

From the web