thumbnail Bonjour,

L'entraîneur de Montpellier, René Girard, est revenu sur le revers des siens contre Arsenal (1-2) ce mardi, en phase de poules de la Ligue des Champions.

L'entraîneur de Montpellier, René Girard, est revenu sur le revers des siens contre Arsenal (1-2) ce mardi, en phase de poules de la Ligue des Champions.

Que ressentez-vous après cette défaite face à Arsenal ?

René Girard :
Je crois qu'on peut avoir à la fois beaucoup de satisfaction et de regrets. En deux minutes, on ne tue pas le match, mais presque. On n'a pas trop limité la casse et après, on fait une deuxième période exemplaire, pleine de détermination. Le haut niveau, ça ne pardonne pas.

Qu'est-ce qui a manqué à Montpellier pour faire nul ou remporter ce match ?

René Girard :  Ils ont deux occasions et les mettent au fond. On a peut-être été trop timide en première période. Je suis conscient de ce qu'ont fait les garçons, à part ces deux minutes. On ne peut pas être content quand on perd mais il y a beaucoup de satisfaction, ça peut être une base de lancement pour notre saison.

Vous êtes donc satisfait ?

René Girard :  Physiquement on y est, mentalement aussi, mais c'est une défaite et c'est toujours embêtant. On ne peut pas se satisfaire de ça, car on ne se satisfait pas d'une défaite.

Vous croyez toujours en vos chances de qualification ?

René Girard : J'avais dit au départ que beaucoup de choses dépendaient du résultat à la maison, il reste deux matches à domicile qui ne seront pas simples. Si on pouvait faire un petit hold-up à l'extérieur, ce serait une bonne chose, mais on n'a absolument rien à perdre dans ce groupe.

Relatifs

From the web