thumbnail Bonjour,

Le tirage au sort de la phase des poules de la Ligue des Champions a été effectué ce jeudi. Découvrez-le.

Groupe A : FC Porto, Dynamo Kiev, Paris SG, Dinamo Zagreb
Groupe B : Arsenal, Schalke 04, Olympiakos, Montpellier
Groupe C : Milan AC, Zenith, Anderlecht, Malaga
Groupe D : Real Madrid, Manchester City, Ajax, Borussia Dortmund
Groupe E : Chelsea, Shakhtar Donetsk, Juventus, Nordsjaelland
Groupe F : Bayern Munich, FC Valence, Lille OSC, FC Bate Borisov
Groupe G : FC Barcelone, Benfica, Spartak Moscou, Celtic Glasgow
Groupe H : Man United, Sporting Braga, Galatasaray, Cluj

Après le charme estival de la reprise, les cadors du Vieux Continent entrent dans le vif du sujet avec le prestige de la Ligue des Champions. Le tirage au sort de la fameuse Coupe aux grandes oreilles à eu lieu ce jeudi, avec un dénouement plutôt favorable pour les trois clubs français en lice. Analyse.

Paris et Montpellier s'en sortent bien

Le Paris Saint-Germain et son effectif pléthorique abordent forcément la compétition avec une ambition certaine. Mais pour cela, le club de la capitale devrait éviter les poids lourds européens, l'exemple de Manchester City ayant mis en exergue l'importance de l'expérience en phase de poule. Paris s'en sort donc bien en tombant dans le groupe A, en compagnie du FC Porto, du Dynamo Kiev et du Dynamo Zagreb. De quoi se fixer clairement l'objectif de passer cette phase de poule. « Le tirage est passé, il faut maintenant jouer les matches ! Nous allons faire de notre mieux afin d’accéder aux huitièmes de finale. C’est une nouvelle expérience pour le club. Des équipes comme Porto, Kiev ou même Zagreb ont une certaine expérience internationale. En Champions League les matches sont particuliers, il y a de la motivation, de l’engagement. J’espère que nous accéderons donc en huitièmes de finale en terminant pourquoi pas premiers de ce groupe. », a réagi Carlo Ancelotti.



Le son de cloche n'est pas tout à fait le même pour Montpellier, mais le scénario est tout aussi favorable. Petit poucet de la compétition, le MHSC aurait pu tomber dans un groupe extrêmement relevé, à l'image de l'AJ Auxerre il y a deux ans. Le champion de France devra tout de même défier Arsenal, Schalke 04 et l'Olympiakos. Mais le programme est peut-être moins ardu que prévu pour les hommes de René Girard. "On est là, on essayera de faire le mieux possible et de porter haut les couleurs de la Paillade. Ca fera plaisir de retrouver Olivier Giroud, que l'on retrouvera contre Arsenal. C'est un beau tirage pour le club, on va essayer d'aller le plus loin possible." a indiqué Laurent Nicolin dans la foulée du tirage.

Mission compliquée pour Lille, chocs en vue dans le groupe D

Lille, de son côté, ne pourra pas en dire autant. Le LOSC a dû s'employer pour faire partie des écuries en lice avec un barrage compliqué contre Copenhague, et la suite s'annonce tout aussi difficile pour les hommes de Rudi Garcia. Le club nordiste est en effet tombé dans le groupe F. Outre la formation de BATE Borisov, qui semble dans ses cordes, la marge de manoeuvre sera plus qu'étroite contre le Bayern Munich, qui figure parmi les favoris, et Valence, grand habitué de la compétition. Michel Seydoux ne cachait pourtant pas son impatience. "Ce tirage, on peut considérer que c'est le meilleur que l'on a ! Il sera très difficile, mais on va tout faire pour sortir de ce groupe".



Dans les autres poules, tous les yeux seront braqués sur la poule D, incontestablement considérée comme le fameux "groupe de la mort". De gros chocs sont en effet à prévoir dès l'automne puisque le Real Madrid sera opposé à Manchester City, l'Ajax Amsterdam et le Borussia Dortmund. Une poule qui confrontera quatre champions européens de la saison dernière ! A noter que c'est la troisième année consécutive que les Merengue retrouvent l'Ajax dès le premier tour. Chelsea, tenant du titre, sera opposé à la Juventus (qui s'est incliné lors de ses 6 derniers déplacements en Angleterre dans la compétition), au Shakthar Donetsk et à la modeste équipe de Nordsjaelland. Pas de problème non plus pour le FC Barcelone, qui devrait, sauf catastrophe, sortir de la poule G, composée du Benfica, du Spartak Moscou et du Celtic Glasgow. Même refrain pour Manchester United, qui devra se racheter de la dernière édition en sortant d'une poule plus qu'abordable (Sporting Braga, Galatasaray, Cluj). Enfin, le groupe C semble homogène avec le Milan AC, Anderlecht, le Zénith Saint-Petersbourg et Malaga. De belles oppositions de style en perspective.




Relatifs

From the web