thumbnail Bonjour,

Une bonne partie de la presse espagnole a critiqué l'arbitrage du Suédois Jonas Eriksson lors du quart de finale aller de la Ligue des champions entre le Milan et le Barça (0-0).

Les médias ibériques n'ont effectivement pas été tendres, pointant notamment du doigt deux penalties en faveur du club catalan oubliés. Le Barça a été incapable de battre le Milan à San Siro (0-0) mercredi soir, et en sus de la polémique sur le terrain en piteux état et pas assez humide selon le camp barcelonais, s'ajoute cette polémioque naissante sur l'arbitrage.

Un pénalty zappé


«Eriksson a zappé un penalty énorme en faveur du Chilien» Alexis Sanchez, fauché par le gardien rossonero Christian Abbiati (15e), souligne ce jeudi AS. Le quotidien sportif catalan Sport est encore plus vindicatif, titrant en Une «Et ce penalty, alors?», photo à l'appui.

Une autre action a suscité la polémique : en fin de match, Carles Puyol a été retenu par le maillot par le défenseur milanais Djamel Mesbah, l'empêchant de placer correctement sa tête sur un corner blaugrana (78e). «L'arbitre a fait l'autruche et a fermé les yeux sur plusieurs penalties, un sur Alexis et un autre sur Puyol», relève El Mundo Deportivo. Marca, le journal pro-Real, s'est montré plus mesuré : «Les Azulgranas ont raison de se plaindre de deux penalties non sifflés, mais il n'en demeure pas moins que les Milanais étaient hier (mercredi) à la hauteur et vendront très cher leur peau lors du match retour au Camp Nou». Le match retour est attendu avec une impatience sportive -car ils 'agit tout de même d'un quart retour de Ligue des champions- mais a gagné également une nouvelle dimension "grâce" à tous ces à cotés... Affaires à suivre.

Relatifs