0 point à l'extérieur en 2018, personne ne fait pire qu'Arsenal en Angleterre

PartagerFermer Commentaires
Une nouvelle fois battus en Premier League, à Newcastle (2-1), les Gunners enregistrent le plus mauvais bilan de l'autre côté de la Manche.

Sur les cinq matches disputés par Arsenal hors de l'Emirates en 2018 en Premier League, il n'y a eu que des défaites. Le constat est accablant pour Arsène Wenger et ses hommes qui ont une nouvelle fois chuté dimanche du côté de Newcastle (2-1). Menés au score suite à un but de Lacazette, les Magpies sont pourtant parvenus à renverser la vapeur.

C'est d'ailleurs la première fois de son histoire que les Gunners enregistrent en championnat cinq revers d'affilée à l'extérieur. Une manière de montrer à quel point cette saison 2017-2018 est un calvaire, hormis leur présence dans le dernier carré de l'Europa League. L'équipe londonienne n'a plus que ça pour sauver cet exercice. Sur ses 16 matches disputés à l'extérieur, Arsenal n'en a remporté que trois.

Alors que l'on est mi-avril, Arsenal affiche toujours un 0 pointé au compteur à l'extérieur. C'est simple, dans les championnats professionnels en Angleterre, personne ne fait pire qu'eux. À titre de comparaison, depuis le début de l'année, Tottenham a pris 17 points hors de ses terres et Manchester City 13.

Burnley, vainqueur de Leicester, est revenu à seulement deux points de Mesut Ozil et des siens, dont la sixième place est désormais clairement menacée. Déjà que le Big Four s'est envolé depuis longtemps, si en plus Arsenal sort du top 6, la situation d'Arsène Wenger, sous contrat jusqu'en 2019, pourrait être de nouveau mise en cause.

La seule option pour rester et ainsi entamer une 22e saison consécutive à la tête des Gunners serait bien de remporter l'Europa league, qui donne une qualification directe pour la Ligue des Champions. La double confrontation à venir contre l'Atlético Madrid permettra d'en savoir un peu plus sur cet objectif primordial.

Prochain article:
Hatem Ben Arfa invite Deschamps à quitter son poste de sélectionneur
Prochain article:
Vasilyev confirme une offre de Monaco pour Golovin
Prochain article:
Cristiano Ronaldo : "Laisser une trace dans l'histoire de la Juventus"
Prochain article:
Marcelo Bielsa avait annoncé des jours radieux pour le football français
Prochain article:
Equipe de France : Mais où s'arrêtera la machine à trophées Raphaël Varane ?
Fermer