thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 21 novembre 2012
  • • 18:00
  • • Stadion Petrovskij, Sankt-Peterburg (St. Petersburg)
  • Arbitre: Olegário Manuel Benquerenca
  • • Spectateurs: 18347
2
FIN
2

LdC - Le Zenith s'est accroché

LdC - Le Zenith s'est accroché

Getty Images

Malgré deux buts d'avance acquis dès le début du match, Malaga n'a pas pu s'offrir un quatrième succès en Ligue des Champions, ce mercredi contre le Zenith (2-2).

5e journée de la Ligue des Champions – Groupe C
Zenith St-Petersbourg – Malaga : 2-2
Buts : Danny (49e), Fayzulin (86e) ; Buanonotte (8e), S. Fernandez (9e)

Bien que qualifiés pour les 8e de finale au bout de quatre rencontres seulement, Malaga a mis un point d’honneur ce mercredi à ne pas négliger son déplacement à St-Petersbourg. Dans des conditions climatiques plutôt compliquées et malgré l’absence de quelques éléments cadres (Joaquin, Isco, Portillo), la formation de Manuel Pellegrini a obtenu un nul qui lui assure la première place de son Groupe D et aurait pu même faire mieux sans un but des locaux à quatre minutes de la fin. Pour une première participation à la Ligue des Champions, c’est déjà un bel accomplissement pour cette séduisante formation andalouse.

Une entame en fanfare pour Malaga

La victoire, Santa Cruz et ses partenaires l’ont assuré dès les dix premières minutes de jeu, en trouvant la faille à deux reprises. Deux buts qui furent consécutifs à de flagrantes erreurs de la défense russe. L’Argentin Diego Buanonotte a exploité la première suite à une passe de Seba Fernandez (8e). Ce dernier s’est transformé en buteur dès l’action suivante, après un bon travail de Santa Cruz. Le match venait à peine de démarrer et son sort paraissait déjà plié. Sur son banc, Luciano Spalletti, le coach italien du Zenith, affichait la tête des mauvais jours.

L’ancien entraineur de la Roma a quand même su trouver les mots justes pour amener les siens à réagir en seconde période. Ainsi, les champions de Russie sont revenus sur le terrain avec de bien meilleures intentions. Un sursaut qui s’est concrétisé à la 49e minute lorsque le Portugais Dani signait un bel enchainement dans la surface qu’il ponctua par un but. Cela faisait 2-1 et on pensait alors les locaux partis pour recoller à la marque. L'égalisation fut longue à se dessiner, mais elle a fini par survenir. A la 86e minute de jeu, Fayzulin, sorti du banc, rétablissait la parité. Ce nul est un moindre mal pour Kerzhakov et ses partenaires, mais, à moins d'un improbable concours de circonstances, il ne leur sera d'aucun profit en vue d'une qualification pour le prochain tour.

Résultats et classements de la Ligue des Champions

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web