thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 17 novembre 2012
  • • 16:00
  • • The Hawthorns, West Bromwich
  • Arbitre: M. Oliver
  • • Spectateurs: 25933
2
FIN
1

ANG - West Brom s'offre Chelsea

ANG - West Brom s'offre Chelsea

Getty Images

Pour le compte de la 12e journée de Premier League, West Bromwich Albion s'est offert le scalp de Chelsea dans son enceinte de The Hawthorns (2-1)

Premier League

West Bromwich Albion - Chelsea : 2-1
Buts : S.Long (10e ) P.Odemwingie (50e ) - E.Hazard (39e )

Le match débute mollement, mais après une précoce incursion de Chelsea dans le camp adverse, c’est West Brom qui ouvre la marque à la 10e minute par le truchement d’une belle action collective. Ridwell lequel percute dans le couloir gauche avant de transmettre à Morrison au niveau de l'angle de la surface. Le milieu trouve Long au second poteau, auteur d'un excellent appel. De la tête, l'attaquant prolonge dans le but vide. 1-0 !

Long homme du match

Chelsea est malmené, mais parviendra à rétorquer avant la pause grâce à Eden Hazard (1-1, 39e). Le Belge bénéficie du bon travail d’Azpilicueta, qui se met sur son pied gauche et lui balance un centre tendu au second poteau. L'ancien Lillois s'élève et reprend de la tête. Myhill s’incline, 1-1. Mais les locaux ne s’en laisseront pas compter et reprendront un avantage mérité juste après le repos (50, 2-1). Long profite de l’apathie de la défense des Blues et prend le temps d'ajuster un superbe centre vers Odemwingie au premier poteau.

L'attaquant jaillit devant son défenseur et reprend de la tête, ne laissant aucune chance à Cech. Les Baggies ne lâchent rien dans une seconde période se disputant sur un rythme bien plus élevé que la première. Torres est transparent et cède sa place à Mata. Ramires remplace Obi Mikel mais Chelsea n’y arrive toujours pas. Long est élu homme du match et West Brom s’offre un succès de prestige mais pas que. WBA s'est montré très dangereux sur attaques rapides et se positionne au pied du podium. Les Blues enchaînent une quatrième rencontre sans victoire. Et ce soir, sans imagination.




Résultats et classement

Relatifs

From the web