thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 29 janvier 2011
  • • 19:00
  • • Stade Nungesser, Valenciennes
  • Arbitre: S. Moreira
  • • Spectateurs: 11065
2
FIN
1

Ligue 1 - Valenciennes freine Lyon

Ligue 1 - Valenciennes freine Lyon

Après une longue série d’invincibilité, l’Olympique Lyonnais a baissé pavillon ce samedi à l’occasion de la 21e levée de Ligue 1. Les Gones ont été logiquement battus à Nungesser face à une séduisante équipe de Valenciennes (2-1). De quoi plomber leurs ambitions pour le titre.

21e journée de Ligue 1 :
Valenciennes – Olympique Lyonnais : 2-1
Buts :
Bisevac (51e s.p.), Pujol (58e) ; Batos (71e)

Toute série a une fin et celle qui a vu Lyon aligner 13 matches sans le moindre revers en Ligue 1 a pris fin ce samedi. Les septuples champions de France sont redescendus de leur nuage du côté de Nungesser face à l’équipe locale de Valenciennes, qui s’est révélée être pour eux un adversaire des plus coriaces. Encore plus qu’elle ne l’a été à l’aller où elle avait réussi à obtenir un point au Stade Gerland. Même sans être forcément dominateurs dans le jeu, les Nordistes, qui n’avaient pourtant toujours pas gagné en cette année 2011, ont su faire tomber les Rhodaniens grâce à leur opportunisme, leur solidité et aussi leur solidarité. Des vertus qui ont justement fait défaut à leurs visiteurs durant cette partie.

VA ne l'a pas volé

Lyon est tombé, essuyant son cinquième revers de la saison, et pourtant rien ne le laissait présager au regard du début du match que les Rhodaniens ont réalisé. Conquérants, ils parvenaient à prendre assez rapidement le jeu à leur compte. Néanmoins, ce fut sans grand profit, la faute à un secteur offensif particulièrement passif. En l’absence de Lisandro Lopez, l’OL a éprouvé toutes les peines du monde à se montrer menaçant. Il a même fallu attendre la 37e minute de jeu pour voir Bafétimbi Gomis signer d’une belle reprise de la tête la première véritable occasion lyonnaise. Une tentative qui passa juste à quelques centimètres des buts valenciennois. Et on ne peut pas en dire autant des frappes de Yoann Gourcuff (3e, 13e et 44e) qui manquaient cruellement de précision.

L’international tricolore n’a pas été très heureux dans ses choix et ça n’a pas vraiment aidé ses coéquipiers. Désireux de s’illustrer, il a voulu probablement trop bien faire et ça a considérablement agacé ses coéquipiers. Sa sortie à l’heure de jeu pour faire place à Lisandro Lopez était aussi logique qu’inévitable. Les Valenciennois, eux, de leur côté, n’avaient que faire des malheurs de l’ancien bordelais. Après avoir résisté avec efficacité à la domination adverse, ils ont sorti la tête de l’eau et leur réaction ne s’est pas faite dans la demi-mesure. S’il n’y avait pas eu un certain manque de justesse dans le dernier geste, ils auraient pu mener par trois buts d’écart à la pause. Pujol (23e et 31e) et Bisevac (44e) pourront en témoigner.

Nullement découragé par ses vendanges, les Nordistes ont continué à pousser au retour des vestiaires et à la 57e minute il y avait une double forme de justice lorsque l’arbitre de la partie, M. Moreira, indiqua le point de pénalty après que Jérémy Toulalan ait fauché Gaël Danic dans la surface. Milan Bisevac se chargea de transformer la sentence avec succès. A 1-0, on pensait Lyon parti pour réagir, mais le sursaut rhodanien n’est survenu que dans le dernier quart d’heure de jeu. Entre temps, VA eut le temps de doubler la mise par l’intermédiaire de Pujol (58e), qui profita d’un excellent centre de Sanchez. A la ramasse, l’OL a donc quand même trouvé les ressources pour bien finir le match. Ca lui a permis de réduit le score, mais sans plus. Ni Toulalan (89e), Lisandro Lopez (91e), ni Reveillère (92e) n’ont su imiter Michel Bastos qui avait trompé Penneteau à la 78e.

Résultats et classement de la Ligue 1

 

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web