thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 15 septembre 2012
  • • 17:00
  • • Stade de l'Aube, Troyes
  • Arbitre: J. Cailleux
  • • Spectateurs: 11213
1
FIN
1

Ligue 1 - Troyes accroche Lille

Ligue 1 - Troyes accroche Lille

Gettyimages

Mené durant la majeure partie de la rencontre, l’ESTAC a réussi à accrocher Lille sur le fil ce samedi (1-1). Sébastien Grax a répondu à une réalisation de Dimitri Payet.

5e journée de Ligue 1 :
Troyes - Lille :  1-1
Buts : Grax (88e), Payet (38e)

Lille a du mal à briller en été. Ce n’est pas un scoop. Mais cette année, les Dogues peinent quand même bien plus que d’habitude. Avec cinq points pris sur les douze possibles lors des quatre premières journées, les Lillois se devaient cet après-midi de ne pas se louper lors de leur déplacement chez le promu Troyes (19e). En terre auboise, ils ont crû pouvoir repartir de l’avant, sauf que, et c’est le comble de la déception, un petit moment de flottement en toute fin de rencontre les a privés de deux points. Sans but inscrit en Ligue 1 depuis l’exercice 2008-09, l’ex Stéphanois Sebastien Grax a signé l’égalisation de son équipe à la 88e minute de jeu. En vue de la reprise de la Ligue des Champions, il y avait assurément mieux comme préparation pour la bande à Garcia.

Garcia peut être inquiet

Pedretti et consorts peuvent se sentir frustrés, mais il y aura un sentiment de gâchis à nourrir pour les champions de France 2010. Marvin Martin l’a reconnu : « après, ils ont poussé et c’est dommage qu’on ait craqué. Je ne dirais pas que c’est une défaite, mais cela fait pas mal de matches qu’on perd des points bêtement ». En effet, la victoire leur a échappée, comme ça a été le cas à Nice il y a trois semaines. Toutefois, face aux Aiglons, et même s’ils ont également menés au score, ils n’ont pas été aussi souverains que contre les Troyens. Ce match-là, ils auraient dû le tuer. Ils en ont d’ailleurs eu l’occasion, mais sans c’était sans résultat, au grand dam de leur entraineur, intenable sur son banc.

A la 38e minute de jeu, Dimitri Payet avait ouvert la marque grâce à un superbe enchainement contrôle, petit sombrero et frappe croisée. On l’a cru alors en grande forme et sa grosse activité pendant plus d’une heure de jeu l’a laissé croire, mais il a raté, ou pas assez bien éxecuté, la balle qui aurait pu faire évaporer tout suspense à la 56e. Ses coéquipiers n’ont pas été plus convaincants dans cet exercice. Mis à part une tête croisée à la 52e que neutralisa parfaitement Thuram, Tulio De Melo a été transparent. Son compère d’attaque Nolan Roux l’a été encore plus alors que Marvin Martin a manqué de précision sur sa jolie frappe à la demi-heure du jeu. C’était un peu trop dans l’axe pour surprendre le gardien aubois.

En vue des prochains rendez-vous, Garcia aura donc pas mal à redire au niveau offensif. Et il aura aussi à recadrer sa défense. La manière dont celle-ci a réagi sur le centre de Darbion qui a amené le but de Grax n’est pas digne d’une équipe qui joue le haut de tableau. Outre l’action en question, elle a aussi été prise de vitesse pas mal de fois, ce qui a permis à Troyes de distiller quelques ballons dangereux dans la surface. On pense à celui de Camus (9e) qui échoua sur le poteau, même s’il était en position d’hors-jeu, ou celui qui a permis à Obbadi de tester la vigilance de Landreau à la 49e. Malgré ce petit point pris, son deuxième de la saison, l’ESTAC reste dans la zone des relégables (19e) mais sur ce match, l’équipe a montré qu’elle avait les moyens de viser plus que le maintien. « Ça ne reste qu’un point, mais on va se servir de cela pour progresser » a indiqué Grax à sa sortie.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web