thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 1 février 2013
  • • 20:30
  • • Stadium Municipal, Toulouse
  • Arbitre: T. Chapron
  • • Spectateurs: 35012
0
FIN
4

Ligue 1 - Paris lamine Toulouse

Ligue 1 - Paris lamine Toulouse

Panoramic

Sans David Beckham, le PSG n’a guère eu mal pour battre Toulouse chez lui. Pour le compte de la 23e journée de L1, les Franciliens se sont offert un large succès (4-0).

23e journée de Ligue 1 :
Toulouse – Paris SG : 0-4
Buts : Pastore (4e), Ibrahimovic (36e), Sakho (70e), Van der Wiel (72e)

Peu séduisant la semaine dernière à Lille malgré la victoire (1-0), le PSG s’est bien rattrapé ce vendredi lors d’un déplacement à Toulouse. Chez une équipe qu’il a déjà battue cette année en 8e de finale de la Coupe de France (3-1), le club de la capitale a facilement su tirer profit de sa supériorité technique, pliant le sort du match dès la première période. Pastore et Ibrahimovic ont concrétisé un début de match parfait, avant que Sakho et Van der Wiel ne donnent plus d’ampleur à la victoire des leurs en seconde période. Une période que Toulouse a eu le malheur de jouer à dix après l’expulsion de son défenseur Cheick Mbengué. Cela dit, il n’est pas sûr qu’en restant à 11, la bande à Casanova aurait évité la déculottée tant Paris a maitrisé son sujet. En attendant de reprendre la compétition, Beckham, la nouvelle tête de gondole du PSG, a dû se régaler face au spectacle proposé par sa formation.

Ahamada ne méritait pas ça

Quatre minutes, c’est ce qu’il a fallu aux joueurs de la capitale pour prendre les devants à la marque. Sur l’une de leurs premières offensives, les visiteurs ont donc fait mouche. Néanmoins, la réalisation réussie par Javier Pastore (4e), d’une jolie volée dans la surface, n’aurait pas du être validée. Et pour cause ; Ezequiel Lavezzi, passeur sur le coup, fut en position d’hors-jeu lorsqu’il a reçu son ballon. Un fait qui a échappé à l’arbitre du match, Tony Chapron, au grand dam des toulousains. Même si ces derniers n’ont pas trop protesté. Avec l’entame qu’ils ont réalisée, couplée à cette dose de réussite, les hommes de Carlo Ancelotti ne pouvaient que dérouler dans cette partie. Et c’est ce qui s’est passé.

Avec un quatuor offensif, particulièrement mobile, et ce malgré l’absence de Jérémy Menez, laissé sur le banc, Paris a retrouvé une certaine fluidité dans son jeu. Mais, le PSG s’est surtout fait respecter en milieu de terrain. Le Téfécé ne pouvant plus compter sur Momo Sissoko, les Franciliens ont imposé leur loi, évitant à leur défense de souffrir. Cela s’est vérifié au nombre de frappes que les locaux ont eu à se mettre sous la dent durant ce premier acte du match. Il n’y en a eu qu’une seule, celle de Franck Tabanou (30e), captée en deux temps par Sirigu. Côté opposé, Ali Ahamada a eu beaucoup plus de travail et a dû surtout aller chercher le cuir dans ses filets pour la deuxième fois à la 36e minute, lorsque Zlatan Ibrahimovic convertissait d’une reprise de la tête un service parfait de Lucas Moura. Le Suédois signant à l’occasion sa 20e réalisation de la saison.

En seconde période, et contre une équipe toulousaine réduite à dix suite à l’expulsion de Cheick Mbengue (39e) pour un cumul de cartons, Ibrahimovic aurait pu soigner davantage ses statistiques. Mais il s’est heurté à un très bon Ali Ahamada. Le portier des Violets l’a frustré à deux reprises. D’abord dans un face à face (45e), puis en détournant un lob audacieux (57e). En revanche, il n’a rien pu faire pour empêcher les défenseurs Mamadou Sakho et Grégory Van Der Wiel d'aggraver l’addition. A la 70e, et après un nouveau caviar de Lucas, l’international tricolore plaçait une tête smashée qui est allée au fond, avant que le Néerlandais ne clôture le festival en venant exploiter un très bon travail d’Ibrahimovic dans la surface (72e). « C’est dur d’en prendre quatre » lâchait le dernier rempart du Téfécé à la fin du match. Il pourra se consoler en se disant qu’il ne sera probablement pas le dernier portier à souffrir autant face à cette impressionnante machine parisienne.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web