thumbnail Bonjour,
Direct

Championnat Européen

  • 15 juin 2012
  • • 21:00
  • • NSK Olimpijs'kyj, Kyiv (Kiev)
  • Arbitre: D. Skomina
  • • Spectateurs: 64640
2
FIN
3

Euro 2012 - L’Angleterre au bout du suspense

Euro 2012 - L’Angleterre au bout du suspense

Getty Images

Après être passée par toutes les émotions, l’Angleterre a battu la Suède (3-2) dans le Groupe D de l’Euro. Elle et la France sont en pôle désormais pour s’inviter en quarts.

Euro 2012 - Groupe D
Suède - Angleterre :
2-3
Buts : Johnson (49e csc), Mellberg (59e); Carroll (23e), Walcott (64e), Welbeck (78e)

Au bout d’un match haletant et plein de suspense, l’Angleterre a fait tomber la Suède ce vendredi dans le cadre du Groupe D de l’Euro. Les Three Lions l’ont emporté sur le score de 3 buts à 2 après avoir été mené 2-1 en début de seconde période. Un basculement qui porte la signature de Theo Walcott, décisif sur les deux derniers buts. La sélection scandinave et son double buteur Olof Mellberg peuvent nourrir beaucoup de regrets au bout de cette rencontre. D’autant plus qu’ils rejoignent l’Eire comme nation déjà éliminée de cette compétition. L’Angleterre, elle, est bien partie pour voir les quarts. Un nul contre l’Ukraine lors de la troisième journée suffirait à son bonheur.

Les Three Lions victorieux, malgré Mellberg

Timorés contre les Bleus pendant la majeure de la partie, les hommes de Hodgson ont attaqué cette partie avec de bien meilleures intentions. Face à une sélection beaucoup moins joueuse, Gerrard et compagnie ont fait le choix de poser leur jeu et essayer de prendre le dessus territorialement. Et c’est ce qui s’est produit. Une supériorité que s’est chargé de valider Andy Carroll. Revenu dans le onze de départ, l’attaquant de Liverpool a fait parler la qualité de son jeu de tête à la 23e minute sur un joli centre de son coéquipier en club, Steven Gerrard. A la moitié de cette première mi-temps, les Anglais prenaient l’avantage au score, mais ils auraient pu scorer un peu plus tôt si Anders Isaksson ne s’était pas opposé brillemment à une jolie frappe enveloppée de Scott Parker (7e). Un arrêt qui s’est avéré être décisif par la suite.

Peu dangereux durant le 1er acte du match, même s’il y a une semi-occasion d’Ibrahimovic à la 20e minute, et une frappe flottante de Kallstrom, qui passa au dessus de la transversale (37e), les Scandinaves ont repris un peu du poil de la bête en deuxième période. Et il n’a alors pas fallu attendre longtemps pour les voir recoller à la marque. A la 49e minute, Olof Mellberg, monté aux avant-postes, profitait d’un moment d’attentisme de la défense adverse sur un coup franc pour marquer son 3e but en sélection (en 114 capes). Le retour de Glen Johnson fut trop tardif. Secoués sur le coup, les Anglais avaient le devoir de se ressaisir rapidement et tirer les leçons de cette absence collective. Mais c’était oublier leur fragilité dans les moments difficiles. Un petit plus de dix minutes après, ils se sont fait surprendre de nouveau.

Une nouvelle fois oublié dans la surface, Mellberg se donnait à cœur joie pour signer son deuxième but. De la tête cette fois-ci (59e, 1-1). Alors qu’on les croyait au plus mal, les Suédois renversaient la vapeur. Mais, une fois devant, les hommes d’Hamren n’ont pas su gérer les événements. Après une première alerte de Terry (62e), Theo Walcott, sorti du banc, remettait les deux sélections à égalité. D’une jolie frappe de 20 mètres et plein axe, il prenait toute l’arrière-garde scandinave de revers, y compris Isaksson. A 2-2, le match devenait fou et on alignait les offensives de chaque camp. A la frappe de Carroll (70e), rétorquaient successivement Kallstrom et Ibrahimovic (73e). Ses tentatives ne donnaient rien jusqu’à ce que Welbeck ne signe un geste exceptionnel à la 79e minute, à la réception d’un service de Walcott. 3-2 pour l’Angleterre, qui revenait de très loin. Ce score est resté de mise jusqu’au bout.

Résultats et classements de l'Euro 2012

Relatifs

From the web