thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 28 avril 2012
  • • 16:00
  • • Britannia Stadium, Stoke-on-Trent, Staffordshire
  • Arbitre: C. Foy
  • • Spectateurs: 27502
1
FIN
1

ANG - Stoke accroche Arsenal

ANG - Stoke accroche Arsenal

Getty Images

Les Gunners d’Arsenal ont aligné ce samedi un troisième match consécutif sans victoire en se faisant accrocher sur la pelouse de Stoke City (1-1).

36e journée de Premier League :
Stoke City – Arsenal : 1-1
Buts : Crouch (9e) ; Van Persie (15e)

Sauf un invraisemblable cataclysme, Arsenal sera toujours présent en Ligue des Champions la saison prochaine. A deux journées de la fin, les Gunners n’ont plus besoin que de deux petits points pour assurer cet objectif. C’est une belle performance au regard de la saison qu’ils ont vécue. Mais, l’équipe londonienne aurait pu faire encore mieux si elle s’était montrée plus régulière. Et c’est exactement l’impression qu’elle a donné ce samedi à Britannia Stadium, la pelouse du Stoke City. Face à une équipe des Potters, qui n’avaient rien d’un foudre de guerre, les hommes d’Arsène Wenger se sont contentés du strict minium (1-1) alors qu’ils avaient largement les armes pour l’emporter.

Deux pénaltys oubliés

Devant son public, Stoke City s’est déjà offert cette saison le scalp de quelques gros à la faveur de très solides prestations. Mais ce samedi, le nul que les hommes de Pullis ont arraché tient plus de la réussite qu’autre chose. S’ils ont réussi à scorer assez rapidement dans ce match grâce à l’inévitable Peter Crouch, les locaux n’ont plus rien montré après. Et il n’y aurait rien d’illogique au fait d’avoir Arsenal marquer de nombreux buts. Au lieu de cela, les Londoniens s’en sont contentés d’un seul. A la 15e minute de jeu, Robin Van Persie signait sa 29e réalisation de la saison en reprenant au second poteau un joli centre de Tomas Rosicky.

Revenu au score rapidement, Arsenal avait toutes les cartes en main pour poursuivre sur la lancée. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas été assez adroits et lucides dans le dernier geste. Probablement essoufflés par la longue saison qu’ils viennent de vivre, ils ont failli sur le plan offensif, à l’instar de Gervinho (21e) ou encore de Van Persie (50e). En outre, ils n’ont pas aidé par l’arbitre Mr Foy, qui a omis de siffler deux pénaltys flagrants en leur faveur (72e et 74e). Deux décisions erronées qu’Arsène Wenger espère ne pas avoir à regretter au soir de la dernière journée du championnat. 

A lire aussi :

Résultats et classement de la Premier League

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web