thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 5 octobre 2012
  • • 20:45
  • • Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Ètienne
  • Arbitre: S. Moreira
  • • Spectateurs: 19869
4
FIN
0

Ligue 1 - L’ASSE terrasse Nancy

Ligue 1 - L’ASSE terrasse Nancy

Gettyimages

A la faveur d’une entame de match exceptionnelle, l’ASSE a étrillé l’AS Nancy (4-0), ce vendredi en ouverture de la 8e journée de Ligue 1.

8e journée de Ligue 1 :
AS Saint-Etienne – AS Nancy : 4-0
Buts : Brandao (9e, 21e), Hamouma (19e), Aubameyang (25e)

Sans victoire à domicile depuis la 3e journée du championnat, et l’inauguration de la nouvelle tribune du Chaudron, l’AS Saint-Etienne n’était pas à court de motivation ce vendredi à l’heure d’accueillir l’AS Nancy Lorraine. Contre l’avant-dernier du classement, les Verts se sont montrés sans la moindre pitié, signant un succès probant, mais aussi grandement impressionnant. Et pour cause ; les buts qu’ils ont mis et qui ont sanctionné cette partie à sens unique l’ont tous été dans la première demi-heure du jeu. C’est ce qu’on appelle une vraie démonstration de force.

Des Verts déchainés

Malchanceux dimanche dernier sur cette même pelouse, les Foréziens n’ont, cette fois, pas manqué de bol. Néanmoins, leur mérite n’en est pas moindre. Contre une équipe en plein doute, les protégés de Christophe Galtier ont fait ce qu’il faut pour se faciliter la tâche et aller cueillir leur troisième succès de la saison. Celui qui leur permet de remonter dans la première moitié du classement. Un succès qui porte principalement l’empreinte de Brandao. Muet face aux buts adverses depuis son arrivée à l’Etrat, l’ex Marseillais s’est brillemment réveillé, en signant un doublé, son tout premier en Ligue 1. Une performance qui devrait l’aider à se faire adopter auprès des supporters. « Je les remercie tous » a-t-il lancé au coup de sifflet final.

Les deux réalisations du Brésilien ont été réussies de la tête. D’abord à la 9e minute lorsqu’il est venu à la réception d’un superbe centre de Jonathan Brison, puis à la 21e minute, à la suite d’un excellent travail de Pierre Emerick-Aubameyang. Passeur sur le coup, l’attaquant gabonais a lui-même scoré quelques instants plus tard (25e). Lancé idéalement par Cohade, il n’a pas raté l’occasion de porter à cinq son nombre de buts depuis le début du championnat. Cela faisait alors 4-0, puisqu’auparavant Romain Hamouma avait également trompé la vigilance du pauvre Damien Grégorini. L’ex Caennais s’envolait plus que tout le monde dans la surface pour placer une tête imparable. Sur son banc, Jean Fernandez était sans voix face à la fébrilité de sa défense.

Sérieusement menacé avant ce match, l’expérimenté technicien va avoir du mal à résister à cette nouvelle déroute. Même si son équipe a su ensuite se redresser pour éviter une plus grosse défaite, il est peu probable qu’il soit encore là dans quinze jours pour diriger l’équipe. Avec lui, cet ASNL ne trouve plus le salut, et c’est ce qu’a reconnu à demi-mots Jordan Lotiès après la partie. « Ça devient de plus en plus compliqué. Tout le monde a envie. A l'entrainement on bosse, mais en match, on ne trouve pas de solutions. Le problème est collectif, a reconnu le défenseur. On ne fait pas grand-chose, on a du mal. On perd beaucoup de duels et on ne se crée pas trop d'occasions ». Autant de manquements qu’ils vont avoir du mal à gommer en deux semaines et avant ce prochain match contre Nancy, qui s’annonce déjà décisif pour le maintien. Un match auquel ne prendra pas part Zenke, suspendu ce soir.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web