thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 8 janvier 2014
  • • 20:45
  • • Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Ètienne
  • Arbitre: R. Buquet
  • • Spectateurs: 27305
1
FIN
0

Saint-Etienne-Evian (1-0), l’ASSE engrange

Saint-Etienne-Evian (1-0), l’ASSE engrange

Gettyimages

En match en retard de la 17e journée de Ligue 1, l’AS Saint-Étienne a fait une superbe opération ce mercredi en venant à bout d’Evian (1-0).

Match en retard de la 17e journée de Ligue 1 :
AS Saint-Etienne – Evian : 1-0
But : Hamouma (22e)

Le calendrier de la Ligue 1 est enfin remis à jour et l’équipe qui en a profité le plus c’est l’AS Saint-Etienne. Cinquième au classement, les Verts accueillaient Evian ce soir avec la possibilité de repasser devant Bordeaux et lancer de la meilleure manière l’année 2014. Une opportunité qu’ils n’ont pas manquée. Dominateurs durant la majeure partie de la rencontre, les protégés de Christophe Galtier ont signé une victoire logique même si elle fut acquise sur la plus courte des marges (1-0). Romain Hamouma a été l’unique buteur de cette partie, signant sa 7e réalisation de la saison.

L’ASSE a joué avec le feu

L’ex Caennais a trouvé la faille à la 22e minute en battant Bertrand Laquait en deux temps. Une ouverture du score parfaitement méritée, tant les Foréziens ont survolé le début du match. Ils auraient d’ailleurs pu scorer plus tôt si Franck Tabanou avait trouvé le cadre sur sa lourde frappe. Après avoir pris les devants, l’ASSE a continué à pousser, profitant de la léthargie de la formation savoyarde. Ce fut cependant sans conséquence au tableau d’affichage. La faute notamment à un manque d’efficacité dans le dernier geste. Benjamin Corgnet (33e) et Jonathan Brison (46e) ont eu les deux meilleures balles de break, mais ils ne les ont pas exploitées.

Pour ne pas avoir su se mettre à l’abri, Saint-Etienne aurait pu se faire punir en seconde période lorsque la fatigue a commencé à marquer les organismes. Mais, pour cela, il aurait fallu que l’ETG se montre plus percutant durant sa période forte. La bande à Dupraz a bien réagi, en récupérant le monopole du cuir. Ca n’a pas été le cas. Si on excepte une énorme occasion de Moudou Sougou (83e) qui a obligé Stéphane Ruffier à sortir un arrêt miraculeux, ils n’ont jamais été vraiment proches d’égaliser. Les fidèles du Chaudron ont, cela dit, pousser un grand ouf de soulagement lors du coup de sifflet final de l’arbitre.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web