Saint-Etienne-Rennes 2-2, l'ASSE s'est accrochée
Menée deux fois au score, Saint-Etienne a bataillé fort pour éviter la défaite face à Rennes ce dimanche (2-2).

7e journée de Ligue 1
Saint-Etienne-Rennes : 2-2
Buts :
Gabriel Silva (45e), Bamba (70e s.p.); Bourigeaud (41e), Khazri (53e s.p.)

Battue une seule fois seulement depuis l'entame de la saison, l'ASSE a bien failli ce dimanche essuyer un second revers. Face à Rennes, les Verts ont affiché un visage peu séduisant et il n'y aurait eu rien d'illogique s'ils s'étaient inclinés. Mais, poussés par leurs fans, les Foréziens ont quand même réussi à sauver le minimum, à savoir le point du nul. À défaut d'être clinquante dans le jeu, la bande à Oscar Garcia a donc su faire preuve de caractère afin de préserver son invincibilité au Chaudron.

Maxime Lopez en crise de croissance

La première période des Stéphanois était très décevante et c'était presque un miracle qu'ils rentrent au vestiaire sur un score de parité. À la suite d'un corner, le Brésilien Gabriel Silva a égalisé pour les siens (45e) en reprenant avec succès un service en retrait du capitaine Loïc Perrin. Il s'agissait d'une des rares occasions des locaux dans ce premier acte du match. Heureusement pour le public présent, ce fut un peu mieux après la pause avec les entrées en jeu de Bryan Dabo et de Kevin Monnet-Paquet.

Une fin de rencontre haletante

Rennes, de son côté, pourra nourrir des regrets après ce match. L'équipe de Christian Gourcuff avait attaqué la partie par le bon bout. Et l'ouverture du score, survenue à la suite d'un ballon perdu par Selnaes près de la surface (41e) et que Benjamin Bourigeaud a converti en but d'une superbe louche, était symbolique de la différence au niveau d'attitude entre les deux camps. Les Verts manquaient d'engagement, sauf lorsqu'il s'agissait de commettre des fautes. Celle de Théophile Catherine sur Ismaila Sarr était inadmissible. Le jeune sénégalais ne s'en est d'ailleurs pas remis.

En deuxième période, l'arrière stéphanois a commis une autre faute sur Mubélé dans la surface et cette fois cela n'a pas échappé à la vigilance de l'arbitre. Wahbi Khazri a transformé le pénalty et on croyait alors Rennes parti pour l'emporter. Mais, les Stéphanois ont pu compter à leur tour sur une erreur adverse. Une faute de Thomas Koubek sur Lois Diony. Jonathan Bamba a également transformé la sentence avec succès. Ça faisait 2-2 et le score n'a ensuite plus évolué, malgré des frappes sur le poteau de chaque côté en fin de partie (Amalfitano 89e et Monnet-Paquet 90e).

Commentaires ()