thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 20 janvier 2013
  • • 20:45
  • • Stadio Olimpico, Roma
  • Arbitre: D. Orsato
  • • Spectateurs: 37000
1
FIN
1

ITA - La Roma et l'Inter se neutralisent

ITA - La Roma et l'Inter se neutralisent

AFP

La Roma et l'Inter se séparent sur le score de 1-1. Tout s'est joué en première période avec l'ouverture du score de Francesco Totti sur penalty, puis l'égalisation de Palacio.

Serie A - 21e journée
As Roma - Inter : 1-1
Buts : Totti (25e, sp) - Palacio (45e)

La Roma et l’Inter s’affrontait pour un classique de ces dernières années en Serie A. Cette rencontre synonyme de buts s’est terminée sur le score de 1-1, avec tous les buts inscrits en première période.

Totti, Totti, Totti, toujours lui

Le match commence très fort avec des occasions de part et d’autre. La Roma ouvre le bal avec plusieurs frappes de loin de la part de Osvaldo, Totti et Lamela. Toutes passent au-dessus, mais ce n’est que le début. Côté nerazzuro, c’est Guarin qui chauffe son pied de loin, sans que ça n’inquiète Goicoecha. L’ouverture du score est l’œuvre de l’inévitable, l’inusable, Francesco Totti, sur sa spécialité, les penaltys. A la limite de la surface, Bradley récupère le ballon, le donne à son capitaine qui la glisse à l’américain. Rannocchia, revenu à toutes enjambés, ne peut retenir son geste, et fauche le chauve Bradley dans la surface. Une frappe énorme sous la barre permet donc à Francesco Totti d’ouvrir le score.

A partir de là, le match s’emballe. Livaja, le jeune intériste, touche le poteau après un superbe enchaînement. C’est ensuite à Osvaldo de rater deux énormes occasions. Une frappe trop croisée qui meurt sur le poteau droit, une frappe en force qui flirte le poteau gauche. Après de nombreuses tentatives, l’Inter va trouver la faille grâce à Guarin, et ce dans les arrêts de jeu de la première période. Le colombien arme une frappe puissante repoussé par la défense romaine. Le milieu continue son action, récupère le ballon et centre pour Palacio qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets.

La seconde période sera beaucoup moins intense, les 120 minutes jouées en Coupe d’ Italie dans la semaine aidant sûrement. La Roma aura la plus grosse occasion avec Lamela qui lance parfaitement Osvaldo. L’attaquant italien tente de dribbler Handanovic qui met sa main pour bloquer le ballon. Osvlado, sérial buteur depuis le début de saison, aura été très décevant, souvent hors-jeu. De son côté, l’Inter qui pendant le match apprenait le départ de Sneijder pour Galatasaray, aura eu beaucoup de mal pour se procurer une occasion en seconde période. Un match nul qui n’arrange vraiment personne, puisque les équipes restent bloquées à la quatrième place pour l’Inter, et la septième pour la Roma.

Relatifs

From the web