thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 8 décembre 2012
  • • 20:45
  • • Stadio Olimpico, Roma
  • Arbitre: L. Banti
  • • Spectateurs: 41689
4
FIN
2

ITA - La Roma surclasse la Fiorentina

ITA - La Roma surclasse la Fiorentina

AFP

Grâce à sa victoire 4-2 sur la Fiorentina, la Roma revient à hauteur de la Viola et se hisse à la quatrième place.

Serie A - Seizième journée
AS Roma - Fiorentina : 4-2
Buts : Tachtsidis (7e), Totti (19e, 45e), Osvaldo (88e) - Roncaglia (14e), El Hamdaoui (46e)

La Roma remporte un match important face à la Fiorentina 4-2 après une rencontre ouverte et disputée, qui aura vu encore une fois Francesco Totti être le protagoniste d'une Louve offensive et attrayante.

Totti au carré

Le match commence très fort avec deux équipes qui se rendent coups pour coups. en effet, dès les premières minutes, Francesco Totti dépose le ballon sur la tête de Tachtsidis, qui surprend Viviano, incompréhensiblement immobile sur sa ligne. L'ouverture du score est rapide, mais la réponse le sera tout autant. Sur un autre coup franc, la ligne défensive romaine monte et permet à quatre joueurs florentins de se retrouver seul devant le pauvre gardien romain.

C'est Roncaglia qui s'occupe de pousser le ballon au fond des filets. 1-1, le catenaccio est mort, et pour preuve, la Roma reprend l'avantage quelques minutes plus tard quand Destro a la lucidité pour centrer en retrait sur Totti qui contrôle et marque avec un superbe sang froid. 2-1, le match est fou, débridé, les actions se multiplient et les défenses sont plus qu'esseulées. Avant de siffler la fin de la première période, l'éternel Francesco Totti à l'idée d'envoyer une frappe aux 20 mètres, Viviano se troue à nouveau, 3-1 à la pause, la Roma a pris un avantage conséquent, le tout reste de savoir le garder.



Priorité à l'attaque

La seconde période reprend de plus belle. Dès les première seconde, El Hamdaoui, à peine rentrer en jeu, trompe Goicoechea. Le match continue sur son rythme fou, mais la roma gère son avantage, contrant parfaitement les quelques offensives florentines. De son côté, Destro rate un bon nombre d'occasions de tuer le score. Lors des dix dernères minutes, l'avantage n'est toujours que d'un petit but et la Viola se met à pousser.

On se demande si la Roma va tenir son avantage, elle qui a perdu 14 points après avoir ouvert le score. A cinq minutes de la fin, Seferovic se trouve seul devant le gardien de la Roma qui sort une parade incroyable. Sur le corner qui suit, Goicoechea se trompe incroyable, Aquilani, l'ancien romain, met le genou pour pousser le ballon au fond des filets, mais Bradley, sur la ligne, dégage. La vague est passée, et sur une contre attaque, Totti glisse le ballon à Osvaldo qui inscrit le quatrième but. Deux buts, deux passes décisives pour le capitaine romain, éternel.

La Roma grâce à cette victoire remonte donc à égalité avec la Fiorentina, laissant un grouffre derrière elle, puisque le Milan est à huit points derrière.

Relatifs

From the web