Rennes-Dijon 2-2, Rennes n'y arrive toujours pas
Le Stade Rennais tenait son premier succès de la saison avant de se faire rejoindre sur le fil par Dijon, ce samedi (2-2).

Valeureux mais naïfs la semaine dernière contre Lyon, les hommes de Christian Gourcuff n'ont pas montré un visage aussi séduisant ce samedi, contre Dijon. Leur efficacité offensive aurait pu leur permettre de décrocher un premier succès, mais le DFCO s'est accroché jusqu'au bout pour ramener son premier point. 

Un air de déjà-vu

Rennes débloquait la situation dès sa première opportunité, sur un beau mouvement collectif initié par Amalfitano et relayé par Sarr. L'ancien Messin, d'une accélération limpide, servait Mubele pour l'ouverture du score (1-0, 14e). Sarr, très en jambes, a démontré tout ce qu'il pouvait apporter lorsqu'il est associé à un buteur moins mobile : de la vitesse, de la percussion et une faculté à naviguer sur tout le front de l'attaque. Après une nouvelle action de son dynamiteur, Rennes trouvait le poteau par Bourigeaud avant la pause (39e).

Au retour des vestiaires, les hommes de Gourcuff faisaient le break rapidement sur un centre-tir de Mubele Ndombe, très heureux sur ce coup (2-0, 46e). Pour ce but du doublé, l'avant-centre congolais profirait d'une nouvelle erreur défensive dijonnaise. Le DFCO a encore été plombé par ses soucis dans ce secteur de jeu, et l'arrivée d'un (ou plusieurs) renfort(s) devient une vraie nécessité pour ne pas décrocher trop vite dans la lutte pour le maintien. Les Bourguignons n'ont pas démérité et ont même recollé au score sur un but du précieux Kwon, qui reprenait une frappe de Chafik repoussée par Diallo (2-1, 51e). Rennes pouvait encore contrôler, mais les locaux se mettaient subitement à reculer dans la dernière demi-heure. Après avoir géré son avantage sans brio, la bande à Gourcuff concédait un penalty en toute fin de match. Tavares transformait sans trembler (2-2, 90e+2e). Rennes retombe dans ses travers... 

 

Commentaires ()