thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 12 août 2012
  • • 21:00
  • • Stade Auguste-Delaune II, Reims
  • Arbitre: S. Ennjimi
  • • Spectateurs: 21044
0
FIN
1

Ligue 1 - Marseille écœure Reims

Ligue 1 - Marseille écœure Reims

Panoramic

Même sérieusement bousculé, l’OM a réussi à revenir avec les trois points de son déplacement à Reims. D’une jolie volée, Benoit Cheyrou a inscrit l’unique but du match à la 78e.

1e journée de Ligue 1
Stade de Reims – Olympique de Marseille : 0-1
But : Cheyrou (78e)

Pour son grand retour parmi l’élite après trente-trois ans d’absence, le Stade de Reims n’a vraiment pas déçu ce dimanche lors de la réception de l’OM. L’équipe champenoise a tout fait pour signer un résultat positif, sauf scorer et elle en a été punie. Après avoir vendangé un grand nombre d’occasions, les promus se sont fait surprendre vers la fin avec un superbe but de Benoit Cheyrou. Une leçon d’efficacité qu’ils vont devoir méditer pour pouvoir survivre parmi l’élite. L’OM a fait preuve de plus de maturité, mais sa victoire, acquise « dans la douleur », comme l’a reconnu l’unique buteur du match, ne doit pas occulter une certaine frilosité dans le jeu que les Phocéens ont intérêt à vite gommer.

Reims a laissé passer sa chance

Il restait douze minutes à jouer lorsque le nouveau capitaine olympien a su faire la différence. Sur un long centre en diagonale de Charles Kaboré, l’ex Auxerrois armait une puissante volée du gauche, à laquelle Kossi Agassa, le gardien de Reims n’a rien pu faire. Le dernier rempart togolais avait pourtant sorti auparavant de très grands arrêts. Il s’est notamment opposé à une grosse tête d’André Ayew à la 63e au prix d’une remarquable claquette il a su détourner des tirs à ras de terre d’André-Pierre Gignac (46e et 74e). De beaux efforts qui n’ont donc pas été récompensés, tout comme ceux de ses coéquipiers de devant. En effet, offensivement, Reims a beaucoup essayé sans jamais réussir à trouver la faille.

Les locaux se sont surtout montré dangereux en première période lorsque l’OM se cherchait et peinait à déployer son jeu. Le duo Courtet – Ghilas a donné, par exemple, beaucoup de tournis à la défense olympienne. A eux deux, ils se sont offert quatre opportunités nettes, mais en vain. Celles exécutées de la tête (52e et 58e) ont fini à côté, et celles frappées à terre ont vu Steve Mandanda (14e et 37e) réaliser le geste parfait pour préserver le score de parité. A l’image de son homologue du soir, le gardien international a prouvé qu’il était déjà en grande forme. De bon augure avant la rencontre de l’Equipe de France contre l’Uruguay qu’il pourrait honorer comme titulaire vu l’indisponibilité de Hugo Lloris.

Ce qu’il y a à retenir du scénario du match c’est que Reims n’a pas failli en terme d’intentions, mais il a appris les dures réalités de l’élite. « C’était bievenue en Ligue 1, a admis le coach Hubert Fournier. On aurait du prendre les devants sur notre temps fort. Mais tout n’est pas à jeter et on devra se montrer réalistes lors des prochaines rencontres ». A Marseille, le constat final ne diffère pas trop avec un Baup qui a reconnu que les siens ont manqué « de se montrer collectifs lors du geste final ». L’homme à la casquette s’est dit quand même « satisfait » de la copie rendue. Le contraire aurait été surprenant, surtout que c’est la première fois depuis trois ans que l’OM remporte son premier match de championnat. Et il s’agit de son premier succès à l’extérieur en Ligue 1 depuis le mois de janvier dernier.

A lire aussi  :

Résultats et classement de la Ligue 1

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web