thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 29 septembre 2013
  • • 21:00
  • • Stade Auguste-Delaune II, Reims
  • Arbitre: B. Bastien
  • • Spectateurs: 20032
1
FIN
1

Moutinho a ouvert son compteur cette saison grâce à un très beau coup-franc

Ligue 1 - Monaco tenu en échec

Moutinho a ouvert son compteur cette saison grâce à un très beau coup-franc

Panoramic

Monaco a été tenu en échec par une très belle équipe de Reims. Si le score nul est logique (1-1) , les deux équipes auraient pu l'emporter sur la fin.

Ligue 1 - 8e journée

Reims - Monaco : 1-1
Devaux (4e) ; Moutinho (13e)

Reims peut avoir des regrets mais au vu du jeu produit ce soir les hommes d’Hubert Fournier ne devraient pas avoir trop de soucis pour se maintenir. Dominé en première période, Monaco est revenu grâce à un superbe coup-franc de Moutinho. Les deux équipes auraient pu l’emporter sur la fin même si le partage des points est plutôt logique.

Un nul qui n'en porte que le nom

Les locaux commençaient très bien cette partie, pressant très haut et de manière efficace. C’est d’ailleurs sur un ballon de récupération que Turan trouva Devaux dans la surface au premier poteau. La tête piquée du milieu rémois faisait mouche (4e). Sonné d’entrée de jeu, les Monégasques réagissaient rapidement par l’intermédiaire de Moutinho. Le milieu portugais victime d’une faute de Taclafred se faisait justice lui-même. Son coup-franc est une petite merveille. Il enroule son ballon qui vient mourir à la base du poteau gauche d’Agassa (13e). Mais Reims avait décidé de poser des problèmes à l’armada du rocher. Sur corner, Atar passe à ras de terre pour Devaux tout seul à l’entrée de la surface (23e). La frappe du milieu Rémois oblige Subasic à une belle parade sur son poteau. En fin de première mi-temps, l’ASM contrôlait mieux le ballon et coup sur coup, Rivière puis Falcao se montraient dangereux. Les deux attaquant croisaient trop leurs frappes. Les deux équipes rentraient au vestiaire dos à dos et ce n’est pas mérité pour le Stade de Reims.

La deuxième période démarrait sur les mêmes bases. Reims ne rechignant jamais à aller de l’avant. La première alerte fut à mettre sur le compte de Ferreira Carrasco. Le Belge se jouait de quatre Rémois puis frappait au but mais le pied de Weber contrait sa frappe en corner (48e). Successivement, Kurzawa (49e) et Abidal (50e) se montraient dangereux sur les coups de pied de coin. Les Rémois répondaient par l’intermédiaire d’Ayité qui frappait pleine barre après une magnifique transversale de Krychowiak (63e). Les deux équipes continuèrent à se répondre, Rodriguez (69e), Moutinho (78e) et De Préville (80e) se heurtèrent au gardien et à la défense pour les deux premiers cités, soit se montrait maladroit dans le dernier geste.

Voyant les deux équipes se neutraliser, la fin de match se tendait et Turan l’apprenait à ses dépends. L’arrière gauche prit deux cartons jaunes en deux minutes. Le premier après avoir frappé dans le ballon alors que l’arbitre avait sifflé, et le second à cause d’un tacle dangereux sur James Rodriguez (88e). Malgré une fin de match à dix contre onze, les Rémois se procurèrent une ultime occasion par Ayité. La lourde frappe de l’attaquant passait juste au-dessus de la transversale de Subasic (90e). Les deux équipes se quittaient donc sur un match nul qui n’en porte que le nom. Monaco récupère la tête du championnat seulement grâce à une meilleure différence de but sur le PSG. Reims est 10e.


Le film du match !

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web