thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 15 décembre 2012
  • • 20:00
  • • Stade Auguste-Delaune II, Reims
  • Arbitre: A. Castro
  • • Spectateurs: 14093
1
FIN
1

Ligue 1 - Lille a eu chaud

Ligue 1 - Lille a eu chaud

Gettyimages

Les joueurs d'Hubert Fournier ont été tenu en échec par des Lillois ambitieux mais très peu en confiance (1-1). Les champenois pourront arguer avoir fait un très bon match

Ligue 1 - 17e journée
Reims - Lille : 1 - 1 
Buts : Weber (7e) - Payet (72e) 

Agressif et réaliste en première période, Reims aurait pu et dû se mettre rapidement à l'abri. Lille, bien mieux après la pause est revenu au score grâce à son homme en forme, Payet, impliqué sur six des huit derniers buts nordistes en ligue 1. Les deux formations se séparent sur un nul logique (1-1)

Reims y a cru mais pas assez 

Les rouges et blancs ont commencé le match sur la défensive. Les Lillois entreprenants ont voulu marqué très tôt dans le match. C’est le contraire qui s’est produit. Diego se chargeait du premier corner du match côté gauche et cherchait le premier poteau. Sur le second ballon, Ca depuis l'entrée de la surface dévissa complètement sa frappe. A l'affût, Weber prolonge du plat du pied gauche dans la cage, trompant Elana (7e). Lille a été cueilli à froid par les Rémois toujours sur la défensive. La réponse des visiteurs s’est fait attendre. Sur le contre, Payet fut alerté aux 18 mètres, axe droit. L'ailier tenta sa chance avec une frappe enroulée mais vit son tir puissant claqué en corner par Agassa (18e).

Les promus lançaient immédiatement une attaque rapide sur le côté droit. A l'entrée de la surface, Diego vit son tir rasant frôlé le montant gauche d'Elana. Après un léger cafouillage dans la surface, Ayité se précipita pour récupérer le ballon devant Digne. L'ailier élimina superbement le latéral d'un sombrero avant de frapper de volée du droit. Bien placé, Elana bloqua la balle. Les hommes de Rudy Garcia ont été très laxistes défensivement et ont été pris à défaut sur chaque accélération champenoise.

Kalou a fait la différence 

Après un difficile retour des vestiaires, Reims reprenait l'ascendant sur son adversaire du soir. En effet les Lillois avaient mieux commencé le second acte avant de subir les assauts du nouvel entrant Ghilas. Courtet s'échappait sur le côté droit et centra en première intention vers Ghilas aux huit mètres. L'Algérien mit son plat du pied droit en opposition pour reprendre le ballon mais manqua le ballon (66e). Plus tôt Gueye tentait de réveiller les siens sur une frappe flottante aux 25 mètres que repoussa Agassa difficilement gêné par le rebond (62e).

Rudi Garcia commençait à s’impatienter, il attendait surement plus des nouveaux entrants Kalou et Balmont. Et l'ivoirien lui a donné raison. Il s’est illustré dans le rôle du passeur décisif pour l’homme en forme Dimitri Payet. Idéalement lancé dans la surface, l'ailier piquait le ballon de l'extérieur du droit et trouva le petit filet opposé d'un Agassa sorti mais battu par l'inspiration de l'international (72e). Les deux équipes chercheront la victoire mais en vain, elles se sépareront sur ce score de parité. Une marque d’impuissance de la part des Dogues qui n’ont pas pu se défaire d’une équipe très mal classée du championnat. De son côté les Champenois peuvent être fiers de leur prestation, ils ont frôlé la victoire de peu.

Reims conclu donc une 10e rencontre sans succès en L1 et siège à la 17e place. Seul Nancy fait pire avec 16 matches sans victoire. Le LOSC reste sur une seule victoire en neuf déplacements en championnat (trois défaites et quatre nuls) et s’enlise dans le ventre mou du championnat (11e). La tête des mauvais soirs pour les deux entraineurs.


Le match en LIVE

Résultats et classement

Relatifs

From the web