thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 13 janvier 2013
  • • 14:00
  • • Stade Auguste-Delaune II, Reims
  • Arbitre: R. Buquet
  • • Spectateurs: 13029
1
FIN
2

Ligue 1 - Bastia sur sa lancée

Ligue 1 - Bastia sur sa lancée

Panoramic

En déplacement à Reims, l’équipe corse, renforcée par la présence de Landreau, a confirmé son regain de forme en s’imposant 2 à 1.

20e journée de Ligue 1 :
Reims – Bastia : 1-2
Buts : Courtet (63e); Ilan (21e), Thauvin (38e)

Impressionnant lors de sa dernière sortie en 2012 face à Nancy (2-1), Bastia a poursuivi sur sa lancée ce dimanche sur la pelouse de Reims, là où il n’avait plus gagné depuis 2008. Au stade Auguste Delaune, les protégés de Frédéric Hantz ont pris le match par le bout et ils en ont été récompensés avec un succès des plus mérités. Côté champenois, la pilule est dure à avaler. Malgré une fin de match encourageante, la bande à Hubert Fournier s’est encore loupée et continue de glisser dangereusement vers la zone rouge.

Reims s’est bien battu

Reims a essuyé son 9e revers de la saison, mais l’issue du match aurait pu être tout autre pour les locaux si leur attaquant Fortes avait concrétisé l’occasion qu’il s’est offerte au quart d’heure de jeu. Lancé dans des conditions idéales vers les buts corses, il n’a pas réussi à dribbler Landreau. Un tournant dans ce match, d’autant plus qu’à peine six minutes plus tard, Ilan Araujo donnait l’avantage au score pour les visiteurs. Pour battre Kossi Agassa, l’ancien Stéphanois réalisait un remarquable retourné acrobatique sur un centre non moins beau de Jérôme Rothen. Un but qui a donné des ailes aux Bastiais.

En confiance, le Sporting a décidé de ne pas se contenter de ce petit but d’avance. A la 37e minute, Anthony Modeste a manqué le break, mais au retour des vestiaires, Thauvin, lui, ne s’est pas manqué (48e). Servi par Ilan, il a placé une puissante frappe qui a fini au dessous de la transversale. A 2-0, le match paraissait plié. Mais, Reims a eu le mérite de ne pas baisser les bras. Sans victoire en championnat depuis le début d’octobre dernier, Devaux et ses partenaires ont poussé fort dans l’espoir de recoller à la marque. Ils ont eu un bon nombre d’occasions, mais n’en ont converti qu’une seule, par l’intermédiaire de Courtet (63e). La faute notamment à un Mickael Landreau impeccable pour sa 569e apparition en Ligue 1. « Le réalisme devant les buts a fait la différence, reconnaissait Anthony Weber à la fin du match. On a eu de grosses occasions et comme souvent, on ne le mets pas au fond. On a toujours à cœur de bien faire, mais on n’est pas récompensé pour nos efforts. C’est le lot d’une équipe qui tourne mal ».

Résultats et classement de la Ligue 1


Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web