thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 19 août 2012
  • • 19:00
  • • Estadio Santiago Bernabéu, Madrid
  • Arbitre: Carlos Delgado Ferreiro
  • • Spectateurs: 78000
1
FIN
1

ESP - Le Real cale d’entrée

ESP - Le Real cale d’entrée

Getty Images

Dans son pré de Bernabeu, le Real Madrid n’a pas réussi à dominer Valence en ouverture de la Liga. Les Merengue ont concédé le nul (1-1) qui leur laisse déjà pas mal de regrets.

1e journée de la Liga :
Real Madrid – FC Valence : 1-1
Buts : Higuain (10e); Jonas (42e)

Attendu pour tout casser cette saison dans la Liga et continuer sur la lancée de la campagne écoulée, le Real Madrid s’est fait accrocher d’entrée ce dimanche. A domicile, les champions d’Espagne ont laissé filer deux points face à Valence (1-1), au terme d’un match qu'ils ont globalement maitrisé mais où ils ont fait montre d’un manque de lucidité dans la zone de vérité. Bien qu’il reste encore 37 matches pour se rattraper, Cristiano Ronaldo et ses partenaires vont certainement se ressasser pendant un bon moment cette contre-performance. Les Ché, par contre, peuvent être satisfaits du coup réalisé. Solidaire, l’équipe de Mauricio Pellegrino a appliqué à la lettre le plan qu’elle avait mis en place pour déjouer la machine madrilène.

Diego Alves a fait des miracles

Les premières minutes de ce match avaient pourtant laissé augurer une démonstration de force des locaux. Très motivés, les protégés de Mourinho faisaient mouche rapidement. Préféré à Karim Benzema, Gonzalo Higuain justifiait sa place dans le onze de départ en scorant dès la 11e minute. L’Argentin a quand même eu besoin de trois frappes pour battre le portier valencien, Diego Alves. « El Pipita » réveillait ainsi l’enceinte de Bernabeau, et faisait aussi oublier une belle occasion d’Angel Di Maria (4e) passée de peu à côté du cadre. Les Ché étaient alors en grosse difficulté, mais ils ont eu le mérite de ne pas sombrer. Après ce but encaissé, ils ont d’abord résisté à l’orage pour commencer ensuite à mettre leur jeu en place et sémer le doute dans l'esprit de leurs opposants.

Revenus petit à petit dans le match, Mathieu et consorts choisissaient après le meilleur moment pour recoller à la marque. Juste avant la pause, sur un coup franc de l’ex Montpélliérain Tino Costa, le Brésilien Jonas devançait Casillas et Pepe pour placer une tête, qui finit au fond des filets. Le mal fut double pour le Real puisque leurs deux joueurs se télescopaient et l’arrière portugais ne s’en est pas remis. A la mi-temps, il cédait sa place à Raul Albiol. Une action de jeu qui symbolisa à elle seule le manque de réussite qu’ont connu les Madrilènes dans cette partie, et en particulier durant la seconde mi-temps du match où l’on se demande encore comment ont-ils fait pour ne pas reprendre l’avantage.

Ronaldo a déçu

En cherchant bien, la réponse s’impose, cela dit, d’elle-même. L’arrière-garde valenciene a su faire bloc et les fois où elle a été prise de revers, il y avait soit la transversale, soit Diego Alves pour éloigner la menace. A la 65e, Higuain a donc touché du bois d’une reprise de la tête, avant que Benzema (72e), lancé à 25 minutes de la fin, puis Callejon (82e) ne butent sur l’ex portier d’Almeria. A cela, on pourrait aussi ajouter la grosse opportunité qu’a manquée Di Maria à la 54e en n’attrapant pas le cadre. Bien que très remuant et brillant dans le domaine collectif, l’international albiceleste n’aura pas réussi à faire apprécier la précision de son pied gauche dans le geste final.

Contrairement à son coéquipier, Cristiano Ronaldo n’a, lui, même pas essayé. A l’exception de deux ou trois escarmouches sans grande conviction, le Portugais a été inexistant offensivement. Il n’était donc que l’ombre de ce joueur qui a fini en trombe le dernier exercice. Bien sûr, il n’y a, pour l’instant, pas de quoi s’alarmer mais le constat selon lequel lui et son équipe n’ont pas encore retrouvé toute leur force de frappe est bien là. Il y aussi l’opération comptable dont ils ne peuvent satisfaire. Ils ont perdu deux points à domicile. C’est presque déjà la moitié que tout au long de la saison dernière (7 en 19 matches).

Résultats et classement de la Liga

Relatifs

From the web