thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 20 avril 2013
  • • 18:00
  • • Estadio Santiago Bernabéu, Madrid
  • Arbitre: Alfonso Alvarez Izquierdo
  • • Spectateurs: 75000
3
FIN
1

ESP - Madrid domine le Bétis

ESP - Madrid domine le Bétis

Getty

Grâce à un doublé de Özil, et un but de Benzema, le Real est difficilement venu à bout du Bétis (3-1) dans le compte de la 32e journée de la Liga.

32e journée de la Liga :
Real Madrid – Betis Seville : 3-1
Buts : M.Özil (45e, 90e) K.Benzema (57e)

Dominateurs sous l'impulsion de Cristiano Ronaldo, les Merengues ont certes battu le Bétis Séville (3-1), mais ont toutefois été mis en danger à plusieurs reprises par des Sévillans batailleurs. En première période, le Real, qui a perdu Marcelo sur blessure, a souffert face à des Sévillans offensifs, qui ont trouvé la transversale de Diego Lopez. Le latéral brésilien serait une grande perte avant le rendez-vous des demi-finales de C1 face à Dortmund. Mais parlons d’abord de cette sortie en Liga.

Casemiro première

La première apparition sous le maillot blanc de Casemiro est une belle inspiration de la part d’un José Mourinho très décrié en ce moment dans la capitale espagnole et même par son propre vestiaire. Le jeune Canterano est le joueur qui a le plus tenté de passes en première période devant le buteur des premières 45 minutes Mesut Ozil. Car le Real se libère juste avant la pause. Après un bel échange avec Benzema, Özil, servi dans la surface et dans le dos de la défense, contrôle et enchaine avec un tir à ras de terre du pied gauche. Adrian est battu. Le Français s’offre sa 7e passe décisive de la saison en Liga. Ozil, lui, se contentera d’être impliqué dans tous les autres buts merengue ce samedi soir. En effet, le Real se détache au terme d'un contre fulgurant lancé par Ozil encore (50e), qui s'est ensuite appuyé sur Cristiano Ronaldo, lequel a trouvé Benzema sur la gauche de la surface. Le Français a terminé l'action avec un tir du gauche, inscrivant son 9e but en Liga.

Ozil met fin au suspense

Mais si les jeunes du Real ont brillé, ils ne sont pas encore des vétérans chevronnés. Preuve en est cette grossière faute de Nacho sur Ruben Castro à la 72e minute qui a offert au Betis l’opportunité de revenir et au Real une fin de match compliquée. En effet,  Jorge Molina transforme en force du pied droit. Le ballon termine dans la lucarne gauche de Diego Lopez, impuissant. Mais le Real et Ozil auront le dernier mot. Ronaldo centre depuis le flanc gauche au bout de sa course. Au second poteau, Callejon voit sa volée du droit contrée. L’Allemand, qui a suivi, marque du gauche de près, inscrivant son 8e but en Liga et met fin au suspense. Le Real continue donc de consolider sa deuxième place en LIga avec ce nouveau succès qui, s’il s’est effectivement construit aux dépens de Marcelo sorti sur une civière, pourrait bien être une victoire pyrrhique dans l’optique de la Ligue des champions.

Résultats et classement de la Liga

Relatifs

From the web