thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 2 septembre 2012
  • • 19:50
  • • Estadio Santiago Bernabéu, Madrid
  • Arbitre: José Luis González González
  • • Spectateurs: 70000
3
FIN
0

ESP - Le Real décolle

ESP - Le Real décolle

Getty Images

Face à une modeste équipe de Grenade, le Real Madrid a empôché son premier succès de la saison (3-0), ce dimanche. Cristiano Ronaldo a mis un doublé avant de sortir sur blessure.

Liga - 3ème journée

Real Madrid - Grenade : 3-0
Buts : Cristiano Ronaldo (26e, 53e), Higuain (76e)

Le succès en Supercoupe d’Espagne a manifestement fait du bien au Real Madrid. Quatre jours après avoir dominé le Barça dans cette compétition (2-1), les Merengue ont passé la seconde en championnat lors de la venue de Grenade à Bernabeu. Face à un adversaire limité, ils n’ont pas été réellement transcendants, mais ils ont su faire ce qu’il faut pour se rassurer (3-0). C’est le cas, en premier lieu, de Cristiano Ronaldo qui a débloqué son compteur buts à travers un doublé inscrit. La soirée du stratège portugais fut cependant gâchée par un coup pris au genou, qui l’a contraint à regagner les vestiaires avant les autres (65e).

Modric déjà à son aise

Du côté de la Casa Blanca, on doit déjà croiser les doigts pour que la blessure de son joueur vedette ne soit pas trop grave. Et pour cause ; même en étant encore relativement loin de son niveau optimal, l’international lusitanien est toujours le plus prompt à débloquer des situations qui paraissent verrouillés. Lors de cette rencontre, le Real a, certes, pris rapidement l’ascendant sur son opposant mais devant une défense ultra regroupée, les Madrilènes paraissaient être à court d’idées offensivement avant que Ronaldo ne sort donc sa boite. Après une semi-occasion à la 21e, il enclencha un une-deux avec Callejon qu’il conclut lui-même pour mettre les siens sur la voie du succès (26e, 1-0). Sur sa lancée, il frôla le break juste avant la mi-temps (44e), mais le gardien adverse s’est interposé pour éloigner cette tentative. Ce ne fut que partie remise.

Au retour des vestiaires, le numéro 7 merengue, probablement soucieux de rattrapper le retard qu’il a sur son tableau de marche habituel, finit par mettre ce deuxième but. Servi par Di Maria, il envoya le cuir au fond des filets suite à une tentative en deux temps. A ce moment là de la partie, tout baignait pour le Ballon d’Or 2008. Malheureusement pour lui, il y a donc eu ce coup pris à la 60e au contact d’un défenseur adverse, Borja Gomez, expulsé sur le coup. Rien n’a encore filtré concernant la gravité de la blessure, mais connaissant la combativité et l’obstination de l’intéressé à aller au bout de ses matches, on peut deviner que ce n’est pas qu’une simple béquille. Quoi qu’il en soit, son remplaçant Gonzalo Higuain a réussi à ne pas souffrir de la comparaison en signant le but de 3-0 à un quart d’heure de la fin.

L’attaquant albiceleste a fait mouche sur un service de Karim Benzema, dont la position au départ de l’action était discutable. Avec cette passe décisive, le Français a quelque peu sauvé son match, qui aura été très moyen. Il ne s’est pas trop mis en évidence et la seule opportunité de but qu’il a eu à négocier (32e), il l’a laissé filer en se montrant trop gourmand avec une tentative de lob sur le gardien qui est passée au dessus. L’ex Lyonnais est toujours en quête de son premier but de la saison. Le but, ce n’est, par contre, pas ce que recherche précisément la nouvelle recrue, Luka Modric. Mais, le milieu croate, titularisé à la place d’Ozil, aurait pu honorer sa première apparition dans la Liga par un but s’il avait cadré sa belle frappe à ras de terre à la 36e. Ca aurait été une belle récompense à sa prestation qui aura été plutôt encourageante. Les fidèles de Bernabeu ont été aussi de cet avis, à en juger par les applaudissements qu’ils lui ont réservés à sa sortie de terrain (58e).

Toute l'actualité de la Liga

Relatifs

From the web