thumbnail Bonjour,
Direct

Super Coupe

  • 29 août 2012
  • • 22:30
  • • Estadio Santiago Bernabéu, Madrid
  • Arbitre: Antonio Miguel Mateu Lahoz
  • • Spectateurs: 78000
2
FIN
1

Total 4 - 4, Real Madrid gagne aux buts à l'extérieur

ESP - Le Real l'emporte

ESP - Le Real l'emporte

Getty

Le Real Madrid gagne le premier trophée de la saison grâce à une très belle victoire face au Barca. Tout s'est joué en première période.

Supercoupe d'Espagne
Real Madrid - Barça : 2-1
Buts : Higuain (11e), Ronaldo (19e) - Messi (44e)

Grande pression agonistique avant ce match entre le Barca et le Real qui décidera du vainqueur de la Supercoupe d’Espagne. S’il manque capitaine Puyol à l’équipe blaugrana, Mourinho, lui, se passe des services de Benzema et de Modric, tout deux sur le banc. Après une défaite 3-2, le Real Madrid se doit de l’emporter.

Et le match commence avec une énorme pression des madrilènes qui attaquent aveuglement des Barcelonais asphyxiés. Après à peine six minutes de jeu, Higuain se retrouve face à Valdes, mais le gardien blaugrana s’impose lors de ce premier duel. Avantage Valdes. Mais seulement cinq minutes plus tard, Pipita profite d’une erreur de Mascherano sur un dégagement de Pepe pour s’enmenner le ballon de la poitrine et frapper sous le ventre de Valdes. Avantage Higuain cette fois-ci. 1-0 pour les Madrilènes, Santiago Bernabeu est en feu.

A peine huit minutes plus tard, Khedira lance Ronaldo à la lutte avec Piqué. Le portugais s’emmène le ballon du talon. Contrôle la balle, et comme pour narguer le gardien barcelonais, lui glisse sous les mains Encore une absence de Valdes et 2-0 pour le Real. Santiago Bernabeu va exploser. Quant à Barcelone, c'est déjà fait.

Et les affaires barcelonaises ne vont pas s’arranger lorsque Adriano plaque Ronaldo parti à la limite du hors-jeu. Le brésilien, déjà avertit suite à une faute sur Ozil, sort prématurément du terrain quand l’arbitre lui montre le carton rouge. Ca devient compliqué pour les blaugranas qui vont devoir jouer une heure à dix et avec deux buts à rattraper, sous une ambiance digne des matches mythiques.

Mais quand tout va mal, il y a Messi. Le génie argentin remet son club sur les rails en réduisant sur le score juste avant la pause grâce à un magnifique coup-franc. 2-1, et le Real peut se mettre à douter.

Si la première mi-temps avait été riche en émotions, avec un rythme insoutenable, la seconde période est plus calme. Elle se joue sur un rythme beaucoup plus posé, mais les occasions sont toujours là. Le Barca s’inspire de Kaa en hypnotisant d’abord son adversaire, puis en tentant de le piquer avec des ouvertures dans le dos. C’est ainsi que Mascherano lance Pedro pour un remake du match aller. L'ouverture est la même, le contrôle est tout aussi réussi, mais cette fois-ci, Casillas a appris la leçon et détourne la frappe du barcelonais.

Quelques minutes plus tard, Khedira se prend pour Messi et entame une chevauchée dans la surface barcelonaise que seul Valdes arrêtera. La fin de match voit les premiers pas de Song pour le Barca et de Modric pour le Real, qui après deux jours à Madrid, lève déjà son premier trophée, celui d’une longue série, sans doute.




Le film du match

Relatifs

From the web