thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 1 décembre 2012
  • • 22:00
  • • Estadio Santiago Bernabéu, Madrid
  • Arbitre: Alberto Undiano Mallenco
  • • Spectateurs: 79000
2
FIN
0

ESP - Le Real roi de Madrid

ESP - Le Real roi de Madrid

Getty Images

Le derby madrilène a tourné en l’avantage des Merengues, vainqueur de leur rival sur le score de 2-0 lors d’une rencontre comptant pour la 14e journée de Liga

Liga
Real Madrid - Atlético Madrid : 2 - 0
Buts : Ronaldo (16e) Ozil (66e)

Le Real Madrid a battu (2-0) l’Atletico Madrid sur ses terres au terme d’un triste spectacle. Les hommes de Diego Simeone ne se sont pas remis du Tomahawk signé Cristiano Ronaldo.

Ronaldo en mode Ballon d’Or

José Mourinho est arrivé à 21h à Bernabeu pour recueillir sifflets et applaudissements du public madrilène mécontent des récentes prestations de l’équipe. Le coach portugais s’est mué en souffre-douleur pendant l’avant match, une manière de libérer ses joueurs pendant la rencontre. Pour être libérer, Ronaldo l’était au moment d’armer son tomahawk dans le soupirail de Thibault Courtois après un quart d’heure de jeu 1-0. L’international portugais mettait alors fin à son mutisme sur les coups pieds arrêtés (0 buts en 37 coups francs). Le reste de la partie fut assez timide des deux côtés. Le Real gâchait beaucoup de ballon sur les contres en pêchant dans la dernière passe. Dominateur sans pour autant faire le break, le Real restait à portée d’une frappe de Falcao à la fin du premier acte.

La seconde période s’est déroulé sous le même acabit. Une possession en faveur des locaux et des visiteurs bien trop timides dans ses attaques placées. Ronaldo en pleine confiance allait provoquer le portier belge lors d’un nouveau coup franc cadré (60e). L’Atletico n’arrivait pas à trouver Falcao dans les bonnes conditions et subissait de plus en plus la dictature de Xabi Alonso et Khedira au milieu de terrain. Une main mise que concrétisera Mezut Ozil (66e) sur une passe lumineuse de Cristiano Ronaldo. Los Blancos ont fait le break et seront doublement libérés. A l’instar de Ronaldo qui était en feu ce soir. A son actif 1 but, 1 passe décisive et 2 poteaux (73e et 78e), et son équipe a brillé dans les contres. En parlant de prestation notable l’international allemand Mezul Ozil a réalisé un match solide. Dans le duel des attaquants entre Benzema et Falcao, le buteur tricolore s’est montré intéressant dans le jeu même s’il n’a pas trouvé le chemin des filets. Discipliné et inspiré, Los Blancos se sont imposés sur sa pelouse dans ce derby Madrilène.

Le Real Madrid s’impose donc à l’issue d’une seconde mi-temps mieux maitrisé que la première et revient à 5 points de son rival Madrilène au classement. Le FC Barcelone caracole toujours à la tête du classement après cette lourde défaite (5-1) infligée à Bilbao.



Résultats et classement

Le film du match

Relatifs

From the web