thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 4 décembre 2012
  • • 20:45
  • • Estadio Santiago Bernabéu, Madrid
  • Arbitre: P. Kralovec
  • • Spectateurs: 57245
4
FIN
1

LdC - Le Real se promène

LdC - Le Real se promène

Proshots

Pour le compte de l'ultime journée de la phase de poules de la C1, le Real Madrid s'est offert le scalp de l'Ajax Amsterdam (4-1) avec un onze largement remanié.

6e journée de Ligue des Champions – Groupe D
Real Madrid – Ajax Amsterdam : 4-1
Buts : Cristiano Ronaldo (11e ) J.Callejon Bueno (27e, 87e ) Kaka (49e ) -D.Boerrigter (59e )
 

Jose Mourinho abordait ce match de C1 face à l'Ajax en sachant que la deuxième place dans le groupe D est garantie. En raison de leurs résultats avec le Borussia Dortmund, les Madrilènes ne pouvaient pas terminer premiers, alors  l'entraîneur du Real Madrid pouvait faire tourner son onze de départ avec notamment Carvalho et Kaka alignés d’emblée ou encore Varane. Mais un succès était, nonobstant, impératif. Car c’est ainsi au Real Madrid, surtout quand des rumeurs de départ au PSG flottent dans l’air.

Ronaldo lance le match

Dans un début de match pas très intense, c’est le Real qui se montrera le premier dangereux. Sur un service de Modric, Coentrao tire sur le montant de Vermeer (11e). Dans la foulée, Cristiano Ronaldo ouvre la marque sur un service de Benzema, son 6e but en Ligue des champions cette saison.  L’Ajax subit la fougue et la technique des remplaçants madrilènes. Et le Real doublera sans surprise la marquer près de la demi-heure de jeu (27e). A la baguette, Modric, qui délivre une merveille d'ouverture en direction de Callejon. Le Canterano se fend d'un joli contrôle orienté et trompe instantanément Vermeer d'un extérieur du pied. 2-0. Le Real déroule.



Après la pause, le match reprend sur le même schéma. Le Real peut toujours compter sur la motivation des es remplaçants, tandis que Luka Modric continue d’illuminer Bernabeu de ses inspirations. Il est donc logique de voir Kaka aggraver la marque en début de seconde périoe d’une sublime frappe enroulée qui ne laisse aucune chance à Vermeer (49e). Mais l’Ajax, même mamené, aura un sursaut d’orgueil pile à l’heure de jeu.  Depuis la gauche, Blind centre à destination de Hoesen mais Adan s'emploie pour repousser le ballon. La sortie du portier madrilène est manquée et le ballon revient dans les pieds de Boerrigter qui réduit l'écart en reprenant du gauche. L’Ajax profite de la baisse physique due à la titularisation de beaucoup de joueurs en manque de rythme dans le camp adverse pour créer des choses. C’est dans cette optique que José Mourinho fera rentrer le jeune José Rodriguez (le plus jeune joueur merengue de l’Histoire de la Coupe d’Europe) en lieu et place de Kaka (72e).

Les Espagnols défendent très bas, quasiment dans leur surface. Les rôles sont quelque peu inversé en fin de match. Pas de quoi altérer le tableau de marque. Au contraire, le Real aggravera le score grâce à un but 100% Fabrica avec un service de Morata pour Callejon. 4-1 score final. A part une revue d’effectif, le Real n’avait pas grand-chose à espérer de cette rencontre mais en a tout de même profiter pour raffermir quelques convictions et renforcer quelques certitudes. Les Madrilènes en auront besoin dans un futur relativement proche.  



A lire aussi :

Résultats et classements de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web