thumbnail Bonjour,
Direct

Liga BBVA

  • 24 septembre 2012
  • • 19:45
  • • Estadio del Rayo Vallecano (de Vallecas Teresa Rivero), Madrid
  • Arbitre: David Fernandez Borbalan
  • • Spectateurs: 9747
0
FIN
2

ESP - Le Real laborieux

ESP - Le Real laborieux

Getty Images

Le Real Madrid a battu le Rayo Vallecano 2-0 grâce à un but de Benzema en première période, et de Ronaldo, sur penalty, en seconde.

5e journée de la Liga :
Rayo Vallecano - Real Madrid : 0-2
Buts : Benzema (13e), Ronaldo (70e)

Malgré la victoire en Ligue des Champions face à Manchester City, le Real n’était pas au mieux en championnat, trainant à une vulgaire 16e place, et cela s’est vu lors du match décalé de ce soir qui l’opposait face au Rayo Vallecano. Les banlieusards de Madrid ont sorti les griffes pour affronter les voisins de la capitale espagnole.

Benzema ouvre son compteur

En effet, le Rayo commence à toute allure, essayant de mettre la pression sur la défense madrilène. Cette même défense, composée de Sergio Ramos et Pepe, est obligée de faire plusieurs fautes, ce qui multiplie les coups de pied arrêtés pour les blanc et rouge. Sur un corner, le Real part en contre attaque. Tête de Pepe que Marcelo prolonge d’une magnifique talonnade aérienne pour Ronaldo. Le portugais refile le ballon à Di Maria qui accélère sur le côté gauche. L’argentin fixe son défenseur et centre à ras terre pour Benzema. L’attaquant français n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Treizième minute, le Real mène déjà 1-0. On se dit que la balade va commencer pour les Madrilènes, et pourtant, le jeu est brouillon. Malgré cela, l’opposition en face est faible et Modric à la vingtième minute dribble son adversaire direct, se retrouve face au gardien Ruben et frappe de l’extérieur. Le gardien du Rayo s’oppose cette fois-ci.

Peu après, c’est au Rayo de se procurer une grosse occasion. Sur un corner, Casillas détourne la tête de Delibasic dans les pieds de Labaka. Le défenseur à bout portant frappe. Xabi Alonso, sur la ligne, contre le ballon de la poitrine. Grosse frayeur pour le Real. La mi-temps se termine sur le petit avantage du Real, venu avec le premier but de Karim Benzema de la saison en Liga.

La seconde période reprend avec des erreurs techniques à tout va. Que ce soit de la part du Rayo, ou plus surprenant de la part du Real. La bataille se fait surtout au milieu de terrain où les équipes s’amusent à perdre et reperdre la balle. Il faut un centre en retrait de Benzema et une frappe d’Essien pour réveiller l’Estadio de Vallecas, bien allumé au passage. A l’heure de jeu, grosse occasion du Rayo avec une frappe puissante de José Carlos qui frôle la lucarne de Casillas. Dix minutes plus tard, Ronaldo à lui tout seul pliera le match. Sur un centre du Portugais, Jordi Amat met la main, carton jaune et penalty pour les madrilènes. Ronaldo se fait un plaisir de tromper Ruben. 2-0, Rayo ne reviendra jamais. Au contraire, dans les dernières tentatives désespérés de sauver l’honneur, le Rayo se fera prendre en contre-pied. Ozil inscrira même le but du 3-0, mais l’arbitre l’annule injustement. Le match se termine 2-0, avec l’image d’un Real pâle qui aura cependant rempli son contrat.



Résultats et classement de la Liga

Relatifs

From the web