thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 28 septembre 2013
  • • 17:00
  • • Parc des Princes, Paris
  • Arbitre: S. Ennjimi
  • • Spectateurs: 44745
2
FIN
0

Les Parisiens reprennent le leadership de la Ligue 1

Ligue 1 - Paris n'a pas forcé

Les Parisiens reprennent le leadership de la Ligue 1

Gettyimages

Comme il y a trois jours contre Valenciennes, le PSG n’a pas été transcendant ce samedi contre Toulouse, mais il a fait le travail en l’emportant 2 à 0.

Ligue 1 - 8e journée
PSG - Toulouse : 2-0
Buts : Marquinhos (41e), Cavani (79e s.p.)

Quatre jours avant d’accueillir le Benfica pour le compte de la Ligue des Champions, le PSG a prolongé sa belle série de résultats en championnat. Au Parc, Ibrahimovic et ses partenaires ont disposé de Toulouse. Une victoire acquise sur le score de 2-0 avec des buts réussis sur coups de pieds arrêtés et qui n’était pas totalement convaincante. Pour Laurent Blanc, il y aura, tout de même, pas mal de raisons d’être satisfait. Même en faisant reposer une demi-douzaine de ses cadres, le Cévénol a préservé la bonne dynamique de l’équipe et lui a assuré, pour au moins 24 heures, la place de leader au classement. Monaco ne jouant que demain soir face à Reims.

Aucun tir cadré d'Ibra

Victorieux mais dans la douleur de Valenciennes mercredi dernier (1-0), le PSG était attendu pour produire un meilleur visage face à Toulouse au Parc. Ça n’a pas vraiment été le cas. Avec un onze de départ grandement modifié (7 changements effectués par Laurent Blanc), le champion de France a eu d'abord du mal à prendre le dessus sur son opposant du jour. Au niveau de la possession, il y avait bien une mainmise, mais une fois qu’ils se sont retrouvés dans le dernier tiers du terrain, les Parisiens n’ont pas été capables de se montrer menaçants. La défense à cinq du Téfécé les a beaucoup gênés, au point où on a dû attendre la 22e minute pour voir la première intervention d’Ali Ahamada. Une intervention consécutive à un…centre d’Ibrahimovic. Cela étant, de l’autre côté, Salvatore Sirigu fut encore plus tranquille. Seul Martin Braithwate était parvenu à faire parcourir un frisson dans la surface parisien sur un tir en pivot (34e).

Paris était à la peine, mais Paris a quand même su prendre les devants au tableau d’affichage. Comme face à VA, les joueurs de la capitale ont ouvert le score juste avant la mi-temps (41e). Un coup franc de Thiago Motta, bien dévié par Marco Verratti, fut profitable à Marquinhos. En deux temps, le Brésilien inscrivait son deuxième but en professionnel, après celui marqué contre l’Olympiakos en Ligue des Champions. Une réalisation qui fut cependant entachée par une faute d’Ibrahimovic sur un adversaire. Said Ennjimi ne l’a pas vue, mais les Toulousains  n’étaient pas en position de se plaindre. Quelques minutes auparavant, une main de Didot dans la surface aurait dû leur couter un pénalty. A la pause, pour Alain Casanova, il s’agissait plutôt d’essayer de trouver les bons mots pour remotiver ses troupes.

Face à un Paris qui n’était manifestement pas dans un très grand jour, le Téfécé aurait pu se rebeller au retour des vestiaires et essayer ainsi de recoller à la marque. Les visiteurs n’avaient manifestément pas les atouts techniques pour cela. De plus, le pressing haut imposé par leur adversaire, les a obligés à rester vigilants. Les Franciliens, sans réellement pousser, n’étaient pas loin d’assurer le deuxième but après l’heure du jeu. Lucas (64e), sur une frappe du gauche, a buté sur Ahamada, alors que Adrien Rabiot a trouvé le poteau sur une reprise de la tête à la 67e. Finalement, le break fut validé à la 79e par l’intermédiaire d’Edinson Cavani. L’Uruguayen s’est fait justice lui-même après s’être fait déséquilibrer par Spajic dans la surface. Il porta ainsi à quatre son nombre de réalisations en Ligue 1. El Matador a donc marqué des points, alors qu’Ibrahimovic, qu’il avait remplacé quelques minutes auparavant, n’avait cadré aucun tir dans cette partie. Un fait peu fréquent pour être signalé.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs