thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 4 décembre 2012
  • • 20:45
  • • Parc des Princes, Paris
  • Arbitre: C. Thomson
  • • Spectateurs: 45512
2
FIN
1

LdC - Paris s'est bien soigné

LdC - Paris s'est bien soigné

Getty

Seule une victoire pouvait les rassurer après la défaite contre Nice et aussi leur offrir la première place du Groupe. Les Parisiens l'ont obtenue face à Porto (2-1).

6e journée de Ligue des Champions - Groupe A
Paris SG – FC Porto : 2-1
Buts : Thiago Silva (29e), Lavezzi (61e); Jackson Martinez (33e)

Après sa défaite face à Nice, Paris avait comme devoir de se racheter et en profiter pour conquérir la première place de son Groupe de Ligue des Champions. Contre une équipe de Porto accrocheuse mais moins ambitieuse qu’à l’aller, la bande à Ancelotti a rempli sa mission. Sans être vraiment étincelants, Ibrahimovic et ses partenaires ont su faire le travail qu’il fallait pour s’imposer. Ils ont ouvert la marque par Thiago Silva, et après avoir été rejoints au tableau d’affichage, ils n’ont pas vraiment douté. Une belle attitude récompensée en deuxième période par un nouveau but de Lavezzi (2-1). Dire que Paris est guéri de ses maux est prétentieux, mais ce qui est certain c’est qu’il est en convalescence. De quoi ramener un peu du calme du côté du Camp des Loges.

Ibra n'était pas inspiré

Soucieux de bien faire et faire taire toutes les critiques dont ils ont fait objet ces derniers jours, les Parisiens ont entamé le match avec beaucoup de volonté. Dans un système nouveau, réparti en 4-4-2, avec des joueurs de couloir que sont Javier Pastore et Ezequiel Lavezzi, ils ont réussi à maintenir leurs adversaires dans leur moitié de terrain pendant une bonne dizaine de minutes. Mais cette emprise n’a pas trop duré. Faisant valoir leur technique et la justesse des transmissions, les Portugais ont su sortir de ce traquenard et au bout de 11 minutes, ils s’offraient leur première frappe dangereuse, bien neutralisée par Thiago Silva. Décisif sur le coup défensivement, le capitaine francilien l’a ensuite été offensivement. A la demi-heure du jeu, il lançait les siens sur la voie de la victoire. Sur un coup franc bien placé, il s’éleva plus haut que tout le monde dans la surface pour placer une tête ravageuse qui n’a laissé aucune chance Helton.

La réalisation de l’ancien Milanais est venue récompenser une bonne débauche d’énergie du PSG. Avant lui, Zlatan Ibrahimovic avait, lui aussi, été tout près de scorer (23e). Mais, le Suédois a fait le mauvais geste alors qu’il était en position idéale pour battre Helton. Une occasion qu’il a dû assurément se ressasser lorsqu’à la 33e minute, les Portugais égalisaient. Nullement dérangés par l’ouverture du score, les Lusitaniens revenaient dans le match grâce à l’inévitable Jackson Martinez. Ce dernier profitait surtout d’un moment d’égarement de la défense parisienne, et en particulier d’Alex. Sans vraiment pousser, Porto réussissait donc à recoller à la marque. Jusqu’à la pause, les visiteurs sont ensuite parvenus à préserver ce score. En même temps, ce n’était pas trop compliqué avec un Paris, qui était retombé un peu dans ses travers. Et il ne pouvait pas vraiment compter sur Ibra, une nouvelle fois peu inspiré pour convertir une occasion de but.

Plus conquérant face à Nice, mais pas encore très convaincant, le PSG a profité des quelques conseils qui lui fut donné par Ancelotti à la pause pour revenir sur le terrain avec un meilleur visage. Décidés de forcer la décision, les Franciliens parvenaient à faire le siège devant la surface portugaise. Après quelques offensives non concluantes, ils finissaient par parvenir à leurs fins. Juste après l’heure du jeu, Ezequiel Lavezzi, bien aidé par un Helton complètement à la ramasse, signait le but de 2-1. L’Argentin s’offrait sa 3e réalisation en deux matches de Ligue des Champions d’un tir du gauche à ras de terre. Alors qu’il restait encore un tiers du match à jouer, Paris avait alors de quoi se poser la question s’il devait continuer à attaquer ou alors rester derrière pour ne pas se faire surprendre comme en première période. Au final, les locaux ont su faire la part de choses. Le score est resté inchangé, et Sirigu n’a eu qu’une seule grande sortie à faire. C’était dans un duel avec Martinez et il en est sorti vainqueur.

A lire aussi :

Résultats et classements de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web