thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 18 août 2013
  • • 21:00
  • • Parc des Princes, Paris
  • Arbitre: N. Rainville
  • • Spectateurs: 44413
1
FIN
1

 Edinson Cavani auteur de son premier but en championnat

Ligue 1 - Le PSG butte sur Ochoa

Edinson Cavani auteur de son premier but en championnat

Getty

Paris n'a pas su obtenir mieux qu'un nul 1-1 à domicile contre Ajaccio et Guillermo Ochoa impérial. Cavani a marqué son premier but.

2e journée de Ligue 1 :
PSG - Ajaccio : 1 - 1
Buts : Cavani (88e) - Pédretti (9e)

Pour son retour au Parc des Princes en Ligue 1, le PSG de Laurent Blanc présentait pour la première fois une attaque avec ses deux stars Ibrahimovic-Cavani. Laurent Blanc qui a relégué Lavezzi sur le banc au coup d’envoi pensait bien faire oublier le triste nul de Montpellier (1-1) et pourtant Paris n’a pas su obtenir un score différent, la faute aux dix guerriers de Ravanelli et leur héros Guillermo Ochoa sur un petit nuage à Paris.

Paris a été surpris dès le début du match, alors que les franciliens pensaient pouvoir imposer leur jeu à leur guise sans être inquiétés, l’accélération de l’ancien lorientais Sigamary Diarra a surpris tout le monde et son centre détourné arrive dans les pieds de Mostefa qui décale Pédretti qui lui nettoie la lucarne droite de Sirigu d’un super enroulé imparable (9e). L'ancien lillois prouve là qu'il n'a rien perdu du talent qu'on lui attribuait un temps. Les parisiens sont donc ensuite parti à l’assaut du but corse, mais la cohésion des blancs les a obligé tenter de les contourner sans succès. Les parisiens étaient en manque d’inspiration et le duo d’attaquant magique n’arrivait pas à être trouvé si ce n’est sur quelques ballon longs et compliqués. Pastore qui ne faisait que d’enchainer les ouvertures infructueuses en a tout de même offert un à Ibrahimovic que le suédois a transformé en geste magnifique amorti de la poitrine reprise de volée juste à côté du poteau d’Ochoa. Le gardien Colombien très présent était déjà le joueur qui avait touché le plus de ballon à la mi-temps face à un PSG qui présentait 80% de possession dans les 25 mètres corse.

La muraille Ochoa

Au retour des vestiaires, la pluie s’était invitée au parc et la foudre était prête à s’abattre sur la défense ajaccienne. Cependant les éclairs de génies n’étaient pas disposés à être parisiens et c’était bel et bien le gardien mexicain qui nous gratifiait de ses envolées toujours dans un style propre à lui-même et se montrait infranchissable. Tous s’y sont essayés, Ibrahimovic, Lucas, Pastore, Cavani, Verratti et même Thiago Silva excédé par les échecs de ses partenaires qui est monté allumer la mèche sur la barre. Rien n’a faire Paris n’y arrivait pas et la combativité des Corses en avait même fait oublier la présence des stars parisiennes sur le terrain. Tout ça jusqu’à ce que… Cavani ai été trouvé à l’entrée de la surface par Motta, crochète du gauche et enroule dans la lucarne opposée. Un éclat de toute sa classe, El Matador rappel à tout le monde qui il est, et remet les compteurs à zéro. Hélas pour les parisiens Ochoa n’était pas prêt à perdre son statut d’homme du match et ses sauvetages à répétition ont eu raison de l’attaque parisienne. Score final un partout et Ravanelli peut rentrer chez lui avec un point mérité par la force de caractère de ses hommes, au moins une vertu qu’il aura déjà su leur transmettre.


Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web