thumbnail Bonjour,
Direct

Championnat Européen

  • 12 juin 2012
  • • 20:45
  • • Stadion Narodowy, Warszawa
  • Arbitre: W. Stark
  • • Spectateurs: 55920
1
FIN
1

Euro 2012 - La Pologne freine la Russie

Euro 2012 - La Pologne freine la Russie

Getty Images

La Russie pouvait se qualifier pour les quarts en cas de succès face aux Polonais, mais les locaux ont annulé l'ouverture du score de leurs rivaux pour un nul 1-1.

Euro 2012
Pologne - Russie : 1-1
Buts : J. Blaszczykowski (57e) - A. Dzagoev (37e)
 

Un Pologne-Russie (20h45) à risques en raison des tensions entre ces pays et du comportement des fans russes. Des incidents ont d’ailleurs émaillé l’avant-match, mais la rencontre a bel et bien eue lieu.  Une victoire de la Russie lui promettait la première place du groupe et donc la qualification pour les quarts de finale de l'Euro. Il fallait donc gagner ce soir face à la Pologne, l'équipe qui a disputé le plus de matches dans l'histoire de l'Euro sans jamais gagner (4 matches, 0 victoire, 2 nuls et 2 défaites).

Occasions à foison

Une floppée d’occasions régalera les spectateurs du National Stadium de Varsovie. Mais alors que le match baisse petit à petit en intensité après une première demi-heure de folie et sur un coup franc tiré rentrant de la gauche par Arshavin, Dzagoev coupe la trajectoire pour dévier légèrement de l'épaule le ballon au point de penalty. Tyton ne peut intervenir et s'incline. 1-0 (37e). La Pologne opère en contre et manque cruellement de présence dans les 30 derniers mètres adverses. A la pause, l'avantage au score de la Russie est donc assez logique tant les équipiers du buteur Dzagoev développent un football offensif et attrayant.



Le match redémarrera sur les chapeaux de roue avec une belle occasion des locaux dès l’entame. Lewandowski, buteur maison, est bien lancé dans la surface mais le ballon est un peu long et l'attaquant de Dortmund ne peut qu'éviter la sortie de Malafeev sans pouvoir frapper au but. Dans ce match très vivant, Arshavin a la balle du break. Après une belle accélération, le Gunner résiste à un tacle grossier, reste debout, avance jusqu'à la surface mais son centre est dégagé in-extremis par le dernier défenseur.  Dans la continuité et alors que la Russie avait la balle du ko, Blaszczykowski, récupère le ballon côté droit, repique au centre et décoche un missile du gauche pour un but sublime (1-1, 57e). Mais la Russie ne s’incline pas et multiplie les offensives avec un Arshavin très en forme. Le Gunner, volontaire mais très peu précis dans le dernier geste, aura signé une prestation pleine d'enthousiasme, mais insuffisante pour qualifier les siens face au pays organisateur. Score final 1-1, les rivaux s’annulent.
 




Le film du match

Relatifs

From the web