thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 29 septembre 2012
  • • 17:30
  • • Parc des Princes, Paris
  • Arbitre: W. Bien
  • • Spectateurs: 44552
2
FIN
0

Ligue 1 - Paris poursuit sa série

Ligue 1 - Paris poursuit sa série

Panoramic

Opposé à Sochaux, le PSG a aligné ce samedi son quatrième succès de suite en Ligue 1. Grâce à un doublé de Kevin Gameiro, les Franciliens l’ont emporté 2 à 0.

7e journée de Ligue 1 :
Paris SG – FC Sochaux : 2-0
Buts :  Gameiro (11e, 33e)

Intraitable depuis plusieurs matches en championnat, le PSG accueillait ce samedi le FC Sochaux avec une petite appréhension. Contre le 15e au classement, les Franciliens et leur entraineur Carlo Ancelotti redoutaient un « match piège ». Mais, au final, et sans trop puiser dans leurs réserves, les joueurs de la capitale ont récolté le succès qu’ils convoitaient (2-0). Leur quatrième d’affilée, qui leur permet de réaliser leur meilleure entame en Ligue 1 depuis dix ans. Une victoire validée dès la première mi-temps du match et qui porte l’empreinte de Kevin Gameiro. Titularisé pour la première fois de la saison, l’ex Lorientais a réussi l’exploit de voler la vedette à son illustre coéquipier, Zlatan Ibrahimovic, en marquant un doublé. De quoi retrouver le sourire et espérer être de la partie lors du Clasico contre l’OM, dimanche prochain.

Un Ibrahimovic transparent

Ce déplacement en terre phocéenne, les Parisiens y ont d’ailleurs un peu pensé au regard de la productivité qu’ils ont affiché durant la seconde période. Se contentant de leurs deux buts, ils ont fait le choix de gérer et préserver leurs efforts. « C’est sûr qu’on n’était pas trop brillants durant cette mi-temps. La fatigue commence à se faire sentir. C’est normal, car on a beaucoup joué » a tenu à justifier le gardien Salvatore Sirigu au coup de sifflet final. Des excuses acceptables, sauf peut-être pour les supporters ayant pris place dans l’enceinte du Parc. A l’exception d’un joli retourné de Gameiro, qui a frôlé le triplé à la 66e minute, l’ennui fut difficilement soutenable à mesure que les minutes s’égrenaient. Même Sochaux, pourtant obligé d’attaquer, n’a pas su redonner un minimum d’intérêt à ce match. Une inertie qu’a reconnue Ryad Boudebouz après la rencontre. « On pouvait mieux faire offensivement. Dans la conservation on a été bons, mais devant on a été timides » a-t-il déclaré.

Paradoxalement, c’est durant les 45 premières minutes de jeu que l’équipe de Hély s’est montrée la plus entreprenante. Par deux fois, Cédric Bakambu a notamment pu tester la solidité de Sirigu (12e et 28e). Une légère prise de risques qui n’a donc pas porté ses fruits. A contrario, le PSG, lui, n’a pas eu besoin d’une tonne d’opportunités pour faire mouche. Les locaux ont ouvert la marque dès la 11e minute suite à une belle inspiration de Pastore, concrétisée comme il se doit par Gameiro. Avec ce but, ce dernier ne pouvait pas espérer mieux pour son retour dans le onze de départ. Ou plutôt si. L’ex idole du Moustoir s’est offert le luxe d’en mettre un second peu après la demi-heure du jeu. Cette fois, c’était une attaque placée, à laquelle participa Ibrahimovic, d’une superbe déviation, et Maxwell, auteur de la passe décisive sur un remarquable centre tendu. Face à autant de talent, les Doubistes ne pouvaient que céder pour la deuxième fois.

La formation franc-comtoise peut quand même s’estimer contente de ne pas en avoir pris quatre, comme c’était le cas des deux derniers adversaires du PSG. Dans ses buts, Pouplin a su neutraliser une tête dangereuse d’Alex à la 43e, et il a aussi été chanceux de voir Matuidi ouvrir trop son pied sur la grosse tentative qu’il s’est créé à la 25e. Le dernier rempart des Lionceaux a donc eu du travail. Mais, il s'attendait certainement à plus. Notamment de la part d’Ibrahimovic. Alors qu’il restait sur une moyenne d’un but marqué toutes les 69 minutes de jeu, le meilleur réalisateur du championnat n’a eu pratiquement aucun tir à se mettre sous la dent. La seule fois où il aura fait parcourir la menace sur les buts adverses c’était sur une volée manquée à la 60e. Le géant scandinave est resté discret, mais il n’y a certainement pas lieu de s’inquiéter à son sujet.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web