thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 19 août 2012
  • • 17:00
  • • Stade Vélodrome, Marseille
  • Arbitre: B. Varela
  • • Spectateurs: 33624
2
FIN
0

Ligue 1 - L'OM enchaine

Ligue 1 - L'OM enchaine

Panoramic

Après son succès aux forceps à Reims, Marseille a livré un meilleur visage lors de la réception de Sochaux. Les Phocéens se sont imposés 2-0.

2e journée de Ligue 1 :
Marseille – Sochaux : 2-0
Buts : Gignac (54e), Fanni (93e)

Brouillon dimanche dernier à Reims malgré la victoire, l’Olympique de Marseille a mis un point d’honneur à se montrer beaucoup plus séduisant pour sa première de la saison au Vélodrome. En fin d’après-midi, ce dimanche, et malgré la canicule, l’équipe d’Elie Baup a surclassé le FC Sochaux, s’offrant une victoire plus que méritée. Le score (2-0) et son évolution le long du match ne reflètent pas vraiment la mainmise qu’ont eus les Phocéens. Mais l’essentiel était bien acquis. « Le plus important c’était la victoire. Six points en deux matches. On ne prend pas de buts, on en mets 3. C’est bon pour la confiance » a souligné André-Pierre Gignac au coup de sifflet.

Un match sans des Sochaliens

L’avant-centre marseillais peut, en effet, se réjouir. Discret contre les Reimois, l’ex Toulousain a retrouvé l’efficacité durant cette rencontre, égalant son total de buts de la saison dernière. On jouait la 10e minute de la seconde période lorsqu’il a trouvé enfin la faille dans la défense doubiste. Maladroit du pied, il a fait la différence d’un joli coup de tête à la retombée d’un corner. Une réalisation qui aurait pu être suivie d’une autre dans la foulée, mais l’avant-centre marseillais manqua le plus facile (56e) en loupant le cadre à quelques mètres des buts. Un raté que lui et ses partenaires n’ont cependant pas eu à regretter.

Même dos au mur, le FC Sochaux n’a pu livrer aucune réaction. A court d’idées et surtout gênée par la chaleur, l’équipe doubiste ne s’est créé qu’une seule véritable occasion en 90 minutes de jeu. Juste après la reprise, Sloan Privat testait Steve Mandanda d’un tir à ras de terre. Le portier marseillais veillait parfaitement au grain. Face à cette inertie, Eric Hély paraissait impuissant sur son banc. Cela dit, le coach franc-comtois a sa part de responsabilité dans cette deuxième défaite consécutive de sa formation. Son choix de laisser Ryad Boudebouz sur le banc est plus que discutable, surtout que l’international algérien avait à cœur de se montrer face à ce qui pourrait être sa future équipe. Il n’est finalement entré en jeu que pour la dernière demi-heure du jeu lorsque les siens avaient déjà baissé les bras.

Contre ce FCSM totalement à la rue, l’OM aurait été bien inspiré de se mettre rapidement à l’abri. Au lieu de cela, les locaux ont dû attendre la 90e minute de jeu pour inscrire le but de break. A l’image de ce qui a été leur première période, ils ont été trop suffisants après l’ouverture du score. Il a fallu attendre la montée d’un défenseur, en la personne de Rod Fanni, pour souffler définitivement. L’ex Rennais trompait Pierrick Cros en profitant d’un ballon mal repoussé à la suite d’un corner. Face à des clubs plus performants, comme Montpellier la semaine prochaine, Marseille aura à se montrer plus efficace offensivement s’il veut prolonger sa belle série de résultats en ce début de championnat.

Résultats et classement de la Ligue 1

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web