thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 6 août 2011
  • • 21:00
  • • Stade Vélodrome, Marseille
  • Arbitre: A. Castro
  • • Spectateurs: 41102
2
FIN
2

Ligue 1 - Marseille sauve les meubles

Ligue 1 - Marseille sauve les meubles

4

L'OM ne prend qu'un seul point à domicile (2-2), après une très bonne première période. Sochaux aura bien profité de ses temps forts, et tenu la dragée haute aux Olympiens.

Ligue 1 - 1ere journée

Marseille - Sochaux : 2-2

Buts:
Lucho (38e), Rémy (74e) - Martin (58e), Nogueira (70e)

L'OM n'est pas tout à fait près. Physiquement du moins, puisqu'un trou de 20 minutes aura suffi pour perdre deux points qui lui tendait les bras. Sochaux a su s'y engouffrer, et montrer qu'il n'avait pas terminé 5e pour rien l'an passé. Mais c'est Marseille, bien décidé a ne pas rééditer l'entame catastrophique de l'an passé, qui se montrait le plus dangereux d'entrée, avec notamment un Loïc Rémy intenable. L'ancien Niçois se mettait en action dès la 4e minute, et continuait durant toute la première mi-temps (7e, 23e 40e), son entente avec Lucho Gonzalez se montrant très dangereuse. L'Argentin, en instance de départ, se signalait d'ailleurs de la meilleure des manières en ouvrant la marque à la 39e minute sur un magnifique travail d'Alou Diarra. Le capitaine des Bleus faisait taire ses détracteurs en réalisant un splendide double contact dans le rond central entre deux Sochaliens, pour servir Rémy sur le côté droit. La frappe de l'ancien Niçois contrée, revenait sur Lucho à l'entrée de la surface, qui ajustait une jolie reprise de volée pour battre Richert. Et mettre ses coéquipiers sur les bon rails (1-0, 38e).

Marseille s'endort, Rémy le réveille


L'Argentin ne s'arrêtait pas là, et aurait pu doubler la mise à la reprise des vestiaires après un bon travail de Rod Fanni sur son flanc droit, mais Teddy Richert déviait le cuir sur son poteau (49e). Sochaux se signalait aussi dès la reprise par Marvin Matin (47e), qui de meilleur passeur de Ligue 1 en 2010-2011, allait se muer en buteur pour sa rentré des classes. Sur un merveilleux centre au second poteau de Sébastien Corchia, meilleur latéral de Ligue 2 avec Le Mans l'an passé, Marvin Martin seul, adressait une reprise du plat du pied (1-1, 58e). La donne changeait, et les griffes des Lionceaux sortaient de plus en plus, face à des Olympiens qui baissaient de rythme physiquement. Didier Deschamps ne voulait pas connaitre la même déconvenue que face à Caen l'an dernier à la même époque, et lançait Mathieu Valbuena et Jordan Ayew dans la bataille (67e).

C'est pourtant Sochaux qui allait doubler la mise, d'une belle frappe enroulée de Nogueira (1-2, 70e). Les hommes de Mecha Bazdarevic étaient récompensés pour leur belle deuxième période, et les Marseillais punis pour leur baisse de régime. C'était sans compter sur la force de caractère de l'OM et de Loïc Rémy, meilleur buteur l'an passé, et très en forme, qui ajustait une tête sur un corner de Valbuena, pour ramener les siens dans le match (2-2, 75e). Les protégés de Didier Deschamps se montraient alors dangereux jusqu'au bout grâce à Lucho (80e, 85e), auteur d'un grand match, mais devaient finalement se contenter d'un match nul. Dans le même temps, son principal rival le LOSC, ne faisait pas mieux et butait aussi sur l'AS Nancy (1-1), alors que l'Olympique Lyonnais, auteur du même départ laborieux que l'OM l'an passé, montait sur la plus haute marche du podium, pour la première fois depuis près d'un an et demi. Mais la route est longue, et Marseille n'a perdu que deux points ce soir.


A lire aussi:


Tout sur la Ligue 1

Relatifs